pelure

pelure (tableau rapide)
pelure Habit, vêtement, manteau, redingote, paletot, veston, veste, vêtement que l'on a sur soi (peut être élégant, ou vieux et pauvre) ; capote, manteau de soldat, tunique mil., tenue ou uniforme des gardiens de la paix, tenue des fantassins ; tunique, peignoir
synonyme habit, vêtement, manteau, pardessus, redingote, capote
fréquence 75

pelure

& plure

n.f.

Définition

Habit, vêtement, manteau, redingote, paletot, veston, veste, vêtement que l'on a sur soi (peut être élégant, ou vieux et pauvre) ; capote, manteau de soldat, tunique mil., tenue ou uniforme des gardiens de la paix, tenue des fantassins ; tunique, peignoir ALL : Kleidung, Mantel / ANG : A frock coat ; soldier's great coat / IT : mantello

registre moderne : 5

Synonyme : habit, vêtement, manteau, pardessus, redingote, capote Usage : vestimentaire

1983.jpg: 448x700, 96k (05 décembre 2012 à 02h02)

Citations
1914 Pigez-moi la princesse en pelure de bal ! source : 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias
1914 On fait New-Haven… on fait Folkestone… on arrive là, braisards, dans des pelures anglaises, d'un chic à dégotter le prince de Galles… source : 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias
1965 Des pelures de milliardaires sur les fesses de toutes les femmes. Une brillante soirée, comme notera demain la commère de France-soir. source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche
1844 J'ai une lanterne sans loches, des bûches plombantes et des caroubles dans les valades de la pelure source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1844 C'est égal […] ; je n'ai plus taffetas du vert, et je puis aller jusqu'au bout du monde, maintenant que j'ai un montant et une bonne pelure sur les andosses source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1892 s'ils n'avaient pas eu des pelures d'aristos, je les aurais pris pour des mouches source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1840 En un clin d'oeil tout fut nétoyé (enlevé) ; et fargués (chargés) du fac (l'argenterie), des baluchons (ballots), contenant chamardes (chapeaux), croisans (gilets), pelures (redingottes) source : 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie
1881 Je prétends que, pour ce jour-là, on mette sa pelure la plus soignée et son linge le plus fin source : 1881. Mémoires de Monsieur Claude, chef de la police de sûreté
1896 Une autre particularité du cavalier est celle-ci : méprisant profondément la sale pelure, – effets du biffin, – il affecte au contraire d'entretenir les siens dans une propreté extrême. source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
1953 c'est d'un oeil placide que je considère arlequins et pouliches engoncés dans des costards et des pelures qui leur ont coûté je ne sais combien d'efforts source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1953 Après, elle soupire, ce qui entrouvre le devant d'un peignoir rouge à revers noirs. Mon coup d'oeil hypocrite voit avec stupeur que, sous la pelure, y'a que la viande, et quelle viande ! source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1953 Mes yeux s'accrochent à un type en train de renfiler sa pelure. Il rajuste son chapeau, allume une pipe et serre quelques mains à la ronde… source : 1953. ...et ça continue !
1841 Ah ! vieux pègre patenté, en m'esbrouffant tu m'as boulingué ma pelure ! ah ! source : 1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

application à la capote du nom du pardessus (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).