Définition de : poire

poire & être poire ; être une poire ; bonne poire ; prendre qqun pour une poire ; prendre pour une poire duchesse ; plus poire que si tu étais sur une assiette ; poire à cueillir ; poire mûre et bonne à bouffer ; cueillette des poires n.f., adj.

Définition

■ Homme qui inspire confiance, naïf, crédule, nigaud, facile à berner, trop confiante ; ■ dupe, victime, dupe à escroquer ; qqun de soumis, qui se fait exploiter par ses amis ; électeur ; ■ imbécile, niais, idiot ; bonne tête

ALL : Dummkopf / ANG : idiot
fréquence : 087
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : niais, pas déluré, imbécile, idiot, bête, électeur, dupe, pigeon, victime, client

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1888.

1894 1897 1897 1898 1898 1899 1899 1899 1900 1900 1901 1901 1902 1903 1903 1904 1905 1905 1905 1905 1906 1907 1907 1909 1909 1910 1910 1911 1911 1911 1912 1912 1912 1914 1914 1914 1915 1915 1915 1916 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1919 1920 1922 1925 1926 1927 1927 1927 1927 1927 1929 1930 1931 1932 1933 1934 1935 1937 1937 1939 1943 1947 1947 1949 1951 1952 1954 1955 1956 1957 1962 1966 1976 1981 1990 1999 2005 2011 xxxx xxxx xxxx

3416.jpg: 700x478, 103k (19 janvier 2012 à 18h48)

Citations

<20 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

POIRE, subst. fém. III. A. P. anal., pop. B. Personne naïve, facile à duper. Zoé conclut de là que Laure Gévenos était une bonne poire, de caractère assez faible, et qui ne résisterait pas à l'assaut qu'elle allait lui donner (L. DAUDET, Ariane, 1936, p.86). Tu comprends bien que je ne serai pas toujours la poire de la famille, la seule poire (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p.158). Empl. adj. Il ne sait pas le plaisir que j'ai à être poire, non une poire vulgaire, une poire malgré elle, un imbécile, oh! non, mais une poire qui se sait poire, volontaire, consciente, une poire de luxe (RENARD, OEil clair, 1910, p.16). Tiens, tu me ressembles, tu es aussi poire que moi (SARTRE, P. respect., 1946, p.140). Prononc. et Orth.: []. 2. a) 1888 adj. « dupe » (d'apr. ESN.); b) 1893 subst. une bonne poire (COURTELINE, Boubouroche, I, 2, p.27). (tlfi:poire) /

  • FORT (p.71) : « ils se rendirent dans un tripot avec l'espoir d'y trouver des poires à peler » (gb)
  • Fin XIXe (GR) / 1888 adj. « dupe », ESN. & 1893 subst. une bonne poire, COURTELINE (TLFi)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.