Définition de : arpion

  • arpion
    • ■ Main ; pied ; ■ doigt, doigts de pied, gros orteil, pouce du pied ; jambe ; (bras)
    • fréquence : 086
    • id : 224

arpion & arpions (pl.) ; harpion ; gros arpion n.m.

Définition

■ Main ; pied ; ■ doigt, doigts de pied, gros orteil, pouce du pied ; jambe ; (bras)

ALL : Füsse / ANG : the feet / IT : dito ; pollice del piede
fréquence : 086
registre ancien : 9 registre moderne : 7

synonyme : doigt, main, pied famille : arpion usage : Argot du corps

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1821.

1821 1827 1827 1828 1829 1833 1835 1835 1836 1838 1840 1844 1844 1846 1847 1849 1853 1860 1866 1870 1871 1872 1872 1876 1877 1885 1889 1891 1894 1896 1897 1897 1899 1900 1901 1901 1901 1903 1905 1905 1907 1910 1911 1911 1911 1912 1915 1917 1917 1920 1921 1921 1926 1927 1927 1927 1927 1927 1927 1930 1932 1932 1943 1945 1947 1951 1952 1952 1953 1955 1956 1960 1960 1965 1965 1967 1975 1979 1981 1983 1985 1988 2007 2015 xxxx xxxx

Citations

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

ARPION, subst. masc. Arg., le plus souvent au plur. Pied : 1. Peu importe que je marche sur du verre brisé, j'ai le dessous des arpions doublé en cuir de brouette (1) ... (1) Le dessous des pieds doublé en bois. SUE, Les Mystères de Paris, t. 1, 1842-43, p. 320. SYNT. Casser, chatouiller, écraser, marcher sur les arpions; souffrir des arpions. P. méton. Orteil : 2. ... si Vidocq avec le talon de sa botte vous écrasait le gros arpion... F. VIDOCQ, Mémoires de Vidocq, t. 3, 1828-29, pp. 375-376. 3. J'aurai sur le drap mes deux mains qui n'ficheront rien, comme des choses de luxe comme des joujoux, quoi! et, d'ssous l'drap, les pattes chauffées à blanc du haut en bas et les arpions élargis en bouquets de violettes... H. BARBUSSE, Le Feu, 1916, p. 64. Rem. Au XIXe s., arpion désignait encore la main ou p. méton. le doigt de la main (cf. étymol.), ou même le bras (cf. Dict. de l'arg. ou la Lang. des voleurs dévoilés, 1847, p. 125). PRONONC. : []. ÉTYMOL. ET HIST. [1628 « main » date donnée sans attest. ds SAIN. Sources Arg. t. 2, p. 217]; 1. 1821 « mains » (ANSIAUME, L'Argot en usage au bagne de Brest ds Fr. mod., t. 11, p. 281 : Arpions « les mains ». Ils lui ont ligotté les arpions et rifaudé les paturons); d'où 1833 « doigts » (MOREAU-CHRISTOPHE, Art. « Argot » du dict. de la conversation, p. 60 : Doigts... Arpions); 2. 1827 (GRANDVAL, Le Vice puni ou Cartouche ds SAIN. op. cit., t. 1, p. 333 : harpions pieds); 1828-29 « orteil », supra ex. 3. Empr. au prov. mod. arpi(h)oun « petite griffe », MISTRAL; cf. Isère, arpyu, arpiyn « ergot du coq », DUR.; le prov. mod. est soit dér. de l'a. prov. arpa « griffe », Eluc. de las propr., fo 143 ds RAYN. de bec et d'Arpas, de même orig. que harpon*; soit issu d'un lat. vulg. *harpigo, lat. class. harpago -onis « harpon », CÉSAR, Gall., 7, 81, 1 ds TLL s.v., 2538, 75. (tlfi:arpion) /

  • Vieux mot arpion = griffe, ongle (LAR 6e)
  • Du vieux mot arpion = griffe ; en fr. harpon, harponner (DEL)
  • Provençal mod. arpioun « griffe », de même origine que harpon (GR)
  • 1821 arpions = mains ; 1827 harpions ; 1828, « orteil » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.