Définition de : fichu

  • fichu
    • ■ Perdu, gaspillé, dépensé en pure perte ; ■ perdu, condamné, incurable, sans rémission, sans espoir ; ■ fatigué, éreinté ; n'étant plus bon à rien, désormais sans valeur ; ■ en mauvais état, hors service, inexploitable
    • fréquence : 089
    • id : 10238

fichu & être fichu ; c'est fichu adj.

Définition

■ Perdu, gaspillé, dépensé en pure perte ; ■ perdu, condamné, incurable, sans rémission, sans espoir ; ■ fatigué, éreinté ; n'étant plus bon à rien, désormais sans valeur ; ■ en mauvais état, hors service, inexploitable

fréquence : 089
registre moderne : 5

Chronologie

1828 1851 1851 1857 1861 1892 1899 1899 1900 1901 1903 1904 1905 1906 1907 1908 1910 1912 1914 1914 1915 1915 1915 1915 1915 1916 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1919 1919 1919 1920 1921 1924 1925 1925 1926 1927 1927 1927 1932 1933 1933 1937 1938 1939 1946 1947 1949 1950 1950 1951 1953 1954 1955 1958 1958 1960 1960 1961 1961 1963 1964 1965 1967 1968 1969 1970 1972 1974 1976 1978 1981 1983 1986 1988 1997 1998 1998 2001 2006 2011 xxxx xxxx

10238.jpg: 450x700, 96k (20 septembre 2014 à 01h49)

Citations

  • 1906 Moi, à votre place, voilà un pari que je garderais pieusement. (Elle va au-dessus du comptoir.) C'est de l'argent fichu. –Évidemment, si j'étais sûre (Un moment d'hésitation.) Non, non, pas de bêtise, le boucher est trop veinard ! source : 1906. Dans un fauteuil
  • 1904 Bigre ! neuf heures ! dit Mirambeau. Ma séance d'escrime est fichue ! source : 1904. La jungle de Paris
  • 1932 Quelque chose de grand doit naitre, autrement nous sommes fichus source : 1932. Zola
  • 1912 Nous sommes cernés… fichus… bredouilla Gilbert. source : 1912. Le bouchon de cristal
  • 1918 Je les avais mises avec les poires… Elles sont fichues, irrémédiablement fichues, même pas bonnes à fumer dans la pipe… Me voilà très embêté. source : 1918. Au seuil des guitounes
  • 1918 Carrier […] levait, paraît-il, les bras au ciel et criait à son pilote : « Ils sont fichus ! » source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
  • 1925 Je crois bien que je suis fichu et que je n'en ai plus pour longtemps à vivre source : 1925. Souvenirs d'un médecin des prisons de Paris (1914-1918)
  • 1998 lorsque j'arrive à m'arranger avec les policiers locaux, je peux les en tirer mais lorsque j'interviens trop tard et qu'ils expédiés à Bangkok, c'est fichu. source : 1998. Trente ans de sursis
  • 1914-1919 Trois blessés le matin, que je vais panser sur place (un est fichu : deux éclats dans le poumon). source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
  • 1933 Ces ignobles dates me martyrisent. J'en ai fait une liste avec les faits qui s'y rapportent et j'apprends tout ça par coeur. Si jamais j'en oublie une au certificat, je suis fichue ! source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière
  • 1968 Si je mets Tessier dehors, vous ne l'empêcherez pas d'aller ailleurs. –Mais si…C'est un homme traqué, fichu. Pourtout où il ira nous appliquerons la technique de la terre brûlée. source : 1968. Histoires de... boxe
  • 1903 Et puis, maintenant tu es fichue. Une fois qu'on a mis le pied dans ces boîtes-là, on ne peut plus trouver un homme pour vous épouser. source : 1903. Les enracinées

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.