virer

virer Renvoyer, congédier, exclure ; mettre dehors, expulser d'un lieu ; se faire renvoyer, congédier, perdre sa place, se faire renvoyer ; (refuser, balancer, sortir)
date 1913
fréquence 73
synonyme renvoyer, renvoyé, congédier, congédié

virer

& virer qqun ; se faire virer

v.tr.

Renvoyer, congédier, exclure ; mettre dehors, expulser d'un lieu ; se faire renvoyer, congédier, perdre sa place, se faire renvoyer ; (refuser, balancer, sortir)

registre moderne : 6

1979 Mais ça plaisait pas au dirlo, alors y m'a viré de l'école source : 1979. Salut manouche
1985 s'est fait virer de son bateau source : 1985. Trois matelots
1937 Ils peuvent pour un mot de traviole te faire virer de ton emploi source : 1937. Bagatelles pour un massacre
2003 je venais de me faire virer de Saint-Rosaire, un collège privé catholique source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
1953 Et j'parierai même qu'il moisira pas ici longtemps, qu'i s'taillera ou qu'i s'fra virer source : 1953. Allons z'enfants
1977 Il s'est fait virer, à cause de la femme de son adjudant. Elle voulait le grimper, il voulait pas. « Trop laide », il dit. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
2011 On contrôle aussi les parkings et les caves. Si un clodo parvient malgré tout à s'introduire quelque part, il y a toujours quelqu'un pour nous dire de le virer. source : 2011. La nuit du vigile
2011 La boîte a été reprise, et les nouveaux boss ont viré tous ceux qui coûtaient trop cher… source : 2011. Dans la peau d'un maton

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Probablt métaphore maritime – comme mettre les voiles, lever l'ancre – cf. virer le mouillage et aussi [intrans.] vire de bord « va-t'en », mar., dans Nouveau Larousse illustré (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).