Définition de : sorgue

sorgue (tableau rapide)
sorgue Nuit, le soir, de nuit ; □ faire nuit
synonyme nuit, soir, soirée, crépuscule
date 1628
fréquence 079

sorgue

& sorgne ; sorge ; à la sorgue ; sargue ; à la sargue ; □ faire sorgue

n.f.

Définition

Nuit, le soir, de nuit ; □ faire nuit ALL : Nacht / ANG : night / IT : notte, di notte

registre ancien : 10 registre moderne : 10

Synonyme : nuit, soir, soirée, crépuscule Morphologie : n/u, a/o, ge/gue Famille : sorg- (nuit, dormir)

Citations
1867 On m'a coqué au pieu à la sorgue (Saisi la nuit dans le lit) ; je m'étais donné sous faussante (Sous un faux nom), mais ce coquin de Lange et ce gueux d'Hutinet (Lange et Hutinet, ex-réclusionnaires et galériens, indicateurs dans la police de sûreté) m'ont reconnoblé devant le quart-d'oeil (Reconnu devant le commissaire de police). source : 1867. Les Malfaiteurs
1955 J'avais besoin de récupérer vachement. Avec le turf qui nous attendait pour la sorgue. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1887 –Quelle bonne sorgue pour une crampe ! lui dit tout bas le Kalmouck. source : 1887. Le monde des prisons
1897 Vous comprenez, quand on voit des megtons qui cavalent pendant six jours et six sorgues sur une bécane, qui surmontent les défaillances et toutes les envies de plaquer le fourbi qu'on doit avoir, on est égnaulé, pas vrai. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
1897 il peut faire sorgue, ils ont la callebombe sur la cheminée source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
1844 Allons, mes poulettes, […] il y aura gras pendant la sorgue ; au dodo source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1844 j'aimerais mieux encore turbiner d'achar de matois à la sorgue, pour affurer cinquante pétards par luisants, que de goupiner source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1875 car il est avant tout l'homme de la sorgue source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1872 Je billanche la rouille à la sorgue [ce soir]. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (4)
1821 j'ai barbotté toute la sorgue sans trouver une bredoche. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Il y a un boucard de batouse, où il fera bon à la Sorgue. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Il ne faut suivre le grand trimard que de Sorgue. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1857 La sorgue est trop noire, et la moucharde n'allume pas source : 1857. La femme du peuple, dans L'échelle des femmes

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • sorgue : d'autres écrivent sorgne : c'est une erreur (VIR)
  • Se prononce : sorne : (serein) ; le mot se retrouve dans sornette = conte que l'on raconte à la veillée (AYN)
  • Moy. franç. sorne « soir », anc. provençal sorn « sombre ». → Sournois (GR)
  • 1628 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).