Définition de : bizenesse

bizenesse (tableau rapide)
bizenesse ■ Travail, emploi, occupation, moyen de gagner de l'argent, légal ou illégal : trafic de drogue, petits trafics divers, profits officieux ; ■ spécialement : prostitution ; se prostituer ; ■ activité économique, les affaires, commerce ; ■ activité, agissements ; □ travailler, < se prostituer, trafiquer, commercer ; monter une affaire commerciale
synonyme prostituer / se, travail, prostitution
fréquence 075

bizenesse

& bissness ; bisness ; biseness ; bisenesse ; bizness ; bisnesse ; business ; bus'ness ; être au business ; faire le business ; faire le bisness ; faire le bizness ; faire le bizenesse ; faire le bizeness ; faire le biseness ; se mettre dans le bizeness ; aller au bisness ; faire son business ; monter un bizenesse

n.m.

Définition

■ Travail, emploi, occupation, moyen de gagner de l'argent, légal ou illégal : trafic de drogue, petits trafics divers, profits officieux ; ■ spécialement : prostitution ; se prostituer ; ■ activité économique, les affaires, commerce ; ■ activité, agissements ; □ travailler, < se prostituer, trafiquer, commercer ; monter une affaire commerciale ALL : Arbeit, Geschäft

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : prostituer / se, travail, prostitution Usage : prostitution, drogue Langue : Anglais

Citations
1900 il s'était réfugié à Londres en 1871 et y exerçait, depuis, une noble profession : il habitait une maison où se trouvaient plusieurs chambres, qu'il louait « pour un instant » à des femmes venant y faire, comme elles disent là-bas, leur business. source : 1900. Mémoires de Rossignol / edit
1955 De mon côté, ça pouvait aller, j'avais pris pas mal de pognon dans un bisness de faux dollars et de ce moment c'était la vraie embellie. source : 1955. Mollo sur la joncaille / edit
1957 Ralph Miller et Watt se mettent donc en cheville avec Chase et montent un petit bizenesse à trois pour l'exploitation du terrain du gars Chase. source : 1957?. Dix ans de frigo / edit
1935 Total, j'ai été virée, là et ailleurs, et finalement je me suis mise dans le bizeness. […] Et quand on est dans le bizeness, pus moyen d'en sortir. source : 1935. Viande à brûler / edit
1935 et tant qu'à mettre les quatre fers en l'air pour avoir à becqueter, j'aime mieux le bitume. Je trouve qu'on est tout de moins esclave à faire le bizeness qu'à gratter du matin au soir et avoir son singe sur le bide du soir au matin. source : 1935. Viande à brûler / edit
1925 Les femmes qui sont ici aiment beaucoup mieux être au « business », comme elles disent, que de travailler ; et elles gagnent très largement leur vie source : 1925. La bonne vie / edit
1927 Pour du bon business, c'est du bon business, y a pas à tortiller ! source : 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1927 On pourrait même trouver un petit business quelconque pour s'occuper source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1942 On avait presque tout : la croûte, le toit, le bizenesse, les copains, la belote… source : 1942. Le bouquet / edit
1955 Si j'la laissais faire, c'est elle qui jouerait à la belote et c'est moi qui irait au bisness ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves / edit
1966 Avec une énergie inattendue elle répliqua par une gifle et la curieuse déclaration suivante : « On n'est pas de sortie pour faire le biseness » source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) / edit
1938 c'est une bonne de business la sortie des bureaux source : 1938. Moi, un nain / edit
1917 C'est idiot, ce que j'ai fait. C'est des coups à se faire démolir. Il fera chaud quand je recommencerai. D'ailleurs, il y a trop longtemps que ça dure, ce business-là, j'en ai marre source : 1917. La prise de Combles / edit
1929 on voit bien que tu ne connais pas le bisnesse source : 1929. Je suis un geux / edit
1952 Qu'est-ce que tu penses de ce business ? […] –C'est du beau travail source : 1952. Rencontre dans la nuit / edit
1969 Monsieur le commissaire me dit que je suis un brave garçon tout en me conseillant d'exercer – à l'avenir – mes talents dans des business plus tranquilles source : 1969. Au décarpillage / edit
2003 Avec les élèves qui sortent un peu du rang, je fais des petits business par-ci, par-là source : 2003. Dans l'enfer des tournantes / edit
1931 Une gonzesse que j'ai depuis six piges, qui me doit tout, que j'ai dégrossie et mise au bon business ! source : 1931. Coeurs féroces... Amours farouches - Roman du milieu (chez les gangster de France) / edit
1995 T'es pilote. Reconnaissance aérienne, en plus. T'as pas fait ce bizness en faisant pas gaffe. source : 1995. La princesse du sang / edit
1917 J'y suis été à Verdun pendant les premiers jours ; c'est moi qu'a fourni toutes les cantoches ! Quand il s'agit du « bisenesse », je suis jamais feignant ! source : 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 / edit
1925 un dur, dangereux et écoeurant « business » : cinquante, soixante, jusqu'à cent hommes de toutes les couleurs, de toutes les races, à « faire » par jour source : 1925. Souvenirs d'un médecin des prisons de Paris (1914-1918) / edit
1998 Il ne fait plus de cambriolage, ou alors exceptionnellement, il deale pour vivre depuis une quinzaine d'années. Il dit son «business». Il a fait deux fois de la prison et les années l'ont rendu prudent source : 1998. Trente ans de sursis / edit
1955 Je vais me faire faire avant d'avoir tiré un radis de ce bissness. source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) / edit
1947 Lui, il ne voudrait pas que sa Suzu fasse le bizenesse, étant donné qu'il gagnait suffisamment sa vie et qu'il voulait l'avoir à lui tout seul. source : 1947. Fleur-de-Poisse / edit
1947 Et puis tant pis, s'il fallait reprendre le collier, retourner au « bizeness », elle ne serait pas la seule, elle n'en mourrait pas. source : 1947. Fleur-de-Poisse / edit
1922 le biseness ne rend pas fort. […] Faut que les gonzesses les aient à l'envers pour s'expliquer : on ne voit pas clair des masses. source : 1922. Au Lion Tranquille / edit
1924 Et Simone trottait à ses côtés / bien sagement comme une souris de la ruine / en route pour le « bisness » tant décrié source : 1924. Simone de Montmartre, dans Poésies documentaires complètes / edit
2011 on jouit d'un statut particulier. On est à un endroit stratégique, on a les coudées franches, sans parler des à-côtés, du bizness entre nous. […] N'importe qui à notre place ferait pareil. Pourquoi ne pas se sucrer tant qu'on le peut ? source : 2011. La nuit du vigile / edit

<28 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Très usité par les filles (ROS)
  • Adapt. orale de l'angl. business « affaire » → Business (GR)
  • Vient de l'anglais business, affaires (Dech1918)
  • de l'anglais, emprunt de la LP antérieur à la guerre (Dauzat1918)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177987 –De quoi, de quoi, des menaces ?
  • 177986 –J'fais ce que je peux, j'suis malade, bredouillait Chouchou. Mais le poisse : « T'es claqué ? dis-le, alors : ousque t'as pigé ça ? –J'n'ai pas encore la crève, mais ça
  • 177985 Y m'a dit com' ça : « Si l'môme s'fait travailler ailleurs, y n'a qu'à s'cavaler. »
  • 177984 Ça n'gaze plus. J'en ai marre, l'père Biche aussi. Tu n'veux plus rien foutre.
  • 177983 Le vouvray le grisa. Ils chantaient tous deux à tue-tête, et de rire à pleines dents.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :