Définition de : louper

louper (tableau rapide)
louper Rater, échouer, faillir, ne pas atteindre son objectif, sa cible ; manquer (le train, etc.), ne pas assister à qqchose, le manquer ; ne pas voir qqun, ne pas le rencontrer, arriver trop tard ; ≠ ne pas manquer de
synonyme échec, insuccès, échouer, manquer
fréquence 082

louper

& louper qqchose ; louper un rendez-vous ; louper une occase ; louper son coup ; ≠ ne pas louper de

v.tr.

Définition

Rater, échouer, faillir, ne pas atteindre son objectif, sa cible ; manquer (le train, etc.), ne pas assister à qqchose, le manquer ; ne pas voir qqun, ne pas le rencontrer, arriver trop tard ; ≠ ne pas manquer de

registre moderne : 4

Synonyme : échec, insuccès, échouer, manquer

Citations
1955 –Chierie ! Je l'ai eu au bout de mon flingue, le Momo et je l'ai loupé. Un vrai fromage, je suis source : 1955. Mollo sur la joncaille / edit
1957 À vingt pas de distance, dans un état d'agitation nerveuse prononcée, avec le risque de me moucher si elle loupait son coup, la fille a fait proprement sauter le rasoir de la main de Lucky sans le blesser. source : 1957?. Dix ans de frigo / edit
1927 ils entendaient un train arriver. « Pourvu qu'on ne le loupe pas ! […] » source : 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés (suite), dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1985 Je voulais voir le film à la télé ce soir. À cause de cette sortie, je le loupe ! source : 1985. Sûreté urbaine / edit
1995 Avec des photos exclusives des retrouvailles ! Vous croyez qu'elle va louper ça ? source : 1995. La princesse du sang / edit
1981 Si toute son histoire est du bluff, il a loupé une belle carrière sur les planches. source : 1981. Mort à facettes / edit
1917 En somme, je ne l'ai pas zigouillé ; c'est lui qui s'est suicidé. –Tu l'as ?… –Un peu ! Voyons, vous ne pensez pas que j'allais l'louper à quinze mètres ? source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) / edit
1953 Elle m'avait fait louper un rendez-vous. J'avais rencart avec un pote à moi. source : 1953. De la boue et des roses / edit
1965 Pedison avait sonné le nom avec emphase pour ne pas louper son coup ! source : 1965. Le Tigre entre en piste / edit
1976 Turbulent, instable, il ne loupait pas une occasion de se faire remarquer. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza / edit

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Un loup, dans bcp de corps de métiers, c'est un travail manqué, une pièce ratée, loupée (Dech1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177905 À cheval sur son « tri », p'tit Pierre faisait les courses ; il apportait chez les clients les pains de Noël à peine sortis du four et les babas à la crème du père Balard
  • 15149 Les vrais de vrais, comme on dit aujourd'hui, commençaient à l'Élysée-Montmartre, bal gentil où on repérait les boniches ayant des dispositions
  • 177904 –T'es donc plus un affranchi, ripostait le poisse, un vrai de vrai ? Faut l'dire, alors.
  • 67539 « Ton sac, ton fric, combien ?… Tu m'prends pour qui ?… tu t'amuses… », etc.
  • 177903 Ça n'existeû pas, rétorquait le poisse, ça n'existeû pas, tu t'montes le cou !
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :