Définition de : bobine

  • bobine
    • Figure (en général) ; visage, physionomie, tête, crâne ; figure désagréable, figure risible, ridicule ; sur la figure ; □ être laid, vilain
    • fréquence : 086
    • id : 2696

bobine & sur la bobine ; □ avoir une sale bobine ; faire une sale bobine ; (bobine à oxygène) n.f.

Définition

Figure (en général) ; visage, physionomie, tête, crâne ; figure désagréable, figure risible, ridicule ; sur la figure ; □ être laid, vilain

ALL : Kopf, Gesicht, Photographie / ANG : head
fréquence : 086
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : tête, crâne, visage, figure usage : anatomie

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1829.

1846 1870 1872 1877 1885 1889 1894 1896 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1901 1903 1907 1909 1910 1910 1911 1911 1911 1912 1915 1915 1915 1915 1915 1916 1916 1916 1917 1918 1918 1920 1921 1921 1926 1927 1927 1927 1927 1927 1927 1927 1929 1930 1930 1932 1935 1943 1945 1946 1947 1947 1948 1951 1952 1952 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1960 1967 1968 1969 1973 1975 1976 1977 1980 1981 1982 1984 2001 2003 2007 2015

Citations

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

BOBINE, subst. fém. Arg. et pop. Figure ridicule, expression de la physionomie. Faire une drôle de bobine, avoir une sale bobine : 5. Malheureusement, une « gaffe » était bien loin de paraître à Bloch chose à éviter. Il se tordit de rire : « Tous mes compliments, j'aurais dû le deviner, il a un excellent chic, et une impayable bobine de gaga de la plus haute lignée. PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 777. Arg. Rester en bobine. [En parlant d'une pers.] Rester seul; [En parlant d'une chose] Être en gage. Mettre en bobine (des objets). Mettre en gage. Rem. 1. Synon. bobinasse. Tête (A. BRUANT, Dict. fr.-arg., 1905, p. 422). 2. Bobine peut encore signifier a) Montre (cf. bobineau); b) Jeu de hasard. Taper la bobine (A. SIMONIN, Le Pt Simonin ill., 1957, p. 52; cf. bobinette). B. [P. anal. de forme] Étymol. ET HIST. 2. a) 1829 arg. « figure, visage » (BÉRANGER, Chansons, t. 1, p. 179); b) 1846 (L'Intérieur des prisons, p. 240 : Bobine. Figure risible). 1 prob. dér. du rad. onomatopéique bob- exprimant le mouvement des lèvres (FEW t. 1, s.v. bob-; v. aussi GUIR. Étymol., p. 82), donc ce qui est enflé, cylindrique. L'hyp. d'une orig. déverbale de bobiner*, dér. dimin. de l'a. fr. baubeter « bégayer, bredouiller » [XIVe s. dans GDF.], lui-même dér. de baube « bègue » [1256, ibid.], du lat. balbus (balbutier*), le bruit de cette parole embarrassée étant assimilé à celui de la bobine du tisserand, est moins satisfaisante du point de vue sém. 2 plutôt p. ext. de 1 en raison de la forme sphérique de cet objet que par dér. du m. fr. bobe « moue, grimace » fin XIVe s. (E. Desch. dans GDF.) issu de la même racine onomatopéique bob- (J. RENSON, Les Dénominations du visage en fr. et dans les autres lang. rom., Paris, 1962, t. 2, p. 448). BBG. SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 84. SAIN. Lang. par. 1920, p. 374. SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 427. (tlfi:bobine) /

  • Allusion de forme (SCHW1889)
  • Par ironie (SAIN-TRANCH)
  • Prob. dér. du rad. onomatopéique bob- exprimant le mouvement des lèvres (FEW t. 1, s.v. bob- ; v. aussi GUIR. Étymol., p. 82), donc ce qui est enflé, cylindrique. L'hyp. d'une orig. déverbale de bobiner, dér. dimin. de l'a. fr. baubeter « bégayer, bredouiller » [XIVe s. dans GDF.], lui-même dér. de baube « bègue » [1256, ibid.], du lat. balbus (balbutier), le bruit de cette parole embarrassée étant assimilé à celui de la bobine du tisserand, est moins satisfaisante du point de vue sém. ; [sens risible] plutôt p. ext. en raison de la forme sphérique de cet objet que par dér. du m. fr. bobe « moue, grimace » fin XIVe s. (E. Desch. dans GDF.) issu de la même racine onomatopéique bob- (J. RENSON, Les Dénominations du visage en fr. et dans les autres lang. rom., Paris, 1962, t. 2, p. 448). (TLFi)
  • 1829 (GR) / 1829 arg. « figure, visage » (BÉRANGER, Chansons, t. 1, p. 179) ; 1846 (L'Intérieur des prisons, p. 240 : Bobine. Figure risible) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.