Définition de : affranchir

  • affranchir
    • ■ (corrompre) Débaucher, corrompre, exciter au vice ou au vol ; apprendre ruses à qqun, pervertir, donner des leçons de vol, initier au vol ; informer un complice d'un vol ; corrompre un témoin ; ■ (informer) renseigner, informer, mettre au courant, instruire, apprendre à être malin ; avertir ; se confier
    • fréquence : 089
    • id : 760

affranchir & s'affranchir ; affranchir qqun ; affranchir un gonse ; affranchir un gonsse v.tr.

Définition

■ (corrompre) Débaucher, corrompre, exciter au vice ou au vol ; apprendre ruses à qqun, pervertir, donner des leçons de vol, initier au vol ; informer un complice d'un vol ; corrompre un témoin ; ■ (informer) renseigner, informer, mettre au courant, instruire, apprendre à être malin ; avertir ; se confier

IT : iniziare
fréquence : 089
registre ancien : 10 registre moderne : 8

synonyme : information, renseignement, informer, renseigner, corrompre

Chronologie

1821 1827 1828 1829 1836 1840 1844 1846 1847 1850 1859 1870 1872 1872 1877 1885 1889 1894 1896 1899 1900 1901 1901 1907 1911 1925 1930 1937 1946 1947 1948 1949 1949 1950 1951 1952 1952 1952 1952 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1957 1957 1960 1960 1961 1962 1963 1963 1965 1965 1965 1966 1967 1969 1969 1973 1974 1977 1979 1979 1981 1982 1990 1995 1998 1999 2007 2013 2013 xxxx xxxx

Citations

  • 1850 quand ils [les gardes] n'ont pas de quoi satisfaire leurs penchants désordonnés, se laissent facilement affranchir par les condamnés qui exploitent toujours à leur profit les goûts dépravés de ces derniers source : 1850. La légende noire du bagne
  • 1948 Tout à coup, j'aperçois à l'autre bout de l'atelier François et Jacques, deux camarades de Fresnes qui sont arrivés à Poissy lors du premier transfert. Bon ! Ils ne manqueront pas de m'initier aux us et coutumes, de « m'affranchir », comme on dit ici source : 1948. Je sors du bagne
  • xxxx En note de la page 44, vous traduisez du langage truand cette locution : « N'affranchissez jamais un cave. » (Ne vous confiez jamais à un honnête homme.) source : xxxx. Écrits
  • 1979 Attends, j'vais t'affranchir de l'affaire ! source : 1979. Fait comme un rat !
  • 1998 Je veux prévenir Barbara avant qu'elle n'apprenne cette histoire par la radio. Elle risque un sacré choc et ne le mérite pas. Autant l'affranchir en douceur. source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
  • 1821 Nous ne craignons plus le lubin, je l'ai affranchi. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
  • 1821 Je lui ai fait plusieurs bouquets, il ne veut pas s'affranchir. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
  • 1821 J'ai affranchi le Gaff avec 5 balles et je suis entré en Vergue. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
  • 1911 Pigez-moi ce canard-là qui se rince avec du sirop de grenouilles !… À ton âge !… […] Tout de même, tu es trop Jean-Jean !… Mais au fond, j'aime autant ça… J'aurai le plaisir de t'affranchir… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1962 Avec la voix grave et le front soucieux du toubib qui doit affranchir la famille du malade, j'ai fait « Dingue dingue » de l'index sur la tempe, à l'intention de Matuchette qui restait plantée prudemment à l'entrée de la cellule source : 1962. Bibiche
  • 1953 Je ne dis pas qu'ils savent au juste où tu crèches, mais Suzy peut les avoir affranchis, comme quoi tu demeures dans le coin. source : 1953. De la boue et des roses
  • 1963 Je l'affranchis à moitié et lui explique que je suis aussi en cheville avec Jo le Maigre source : 1963. Satan est là

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

b) Initier, renseigner : 13. Une femme... qui m'affranchirait sur les choses bien, ... qui m'explique leurs salades de musique et de littérature. Tu comprends, j'ai besoin d'une femme qui m' relève! A. Simonin, J. Bazin, Voilà taxi ! 1935, p. 127. − Se laisser affranchir. Être initié au métier de voleur, apprendre à vivre en marge des lois : 14. Lorsque je me suis laissé affranchir à la rebiffe par les fanandels... Ici affranchir est mis pour lorsque j'ai commis mon premier vol, puis un deuxième. F. Vidocq, Les Vrais mystères de Paris, t. 3, 1844, p. 325. c) Corrompre : 15. ... ainsi l'on dira [au sens de « corrompre »] : affranchir un sinve avec de l'auber, corrompre un honnête homme avec de l'argent, l'engager à taire la vérité ; ... F. Vidocq, Les Voleurs, 1836, p. 6. (tlfi:affranchir)

  • Pervertir car = affranchir de tout scrupule de conscience (LAR 6e)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).