Définition de : foutu

foutu (tableau rapide)
foutu ■ Condamné, perdu, sans espoir, sans avenir, devoir mourir prochainement ; pris, piégé ; ■ hors-service, brisé, inutilisable ; irrécupérable ; qui va échouer, voué à l'échec
Synonyme juger, jugé, condamner, condamné, échec, insuccès, échouer, manquer, détruit, cassé, endommagé, abîmé
Fréquence 131
id 6476

foutu

& être foutu ; c'est foutu ; de foutu ; (fouttu) ; foutu et refoutu

adj.

Définition

■ Condamné, perdu, sans espoir, sans avenir, devoir mourir prochainement ; pris, piégé ; ■ hors-service, brisé, inutilisable ; irrécupérable ; qui va échouer, voué à l'échec

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : juger, jugé, condamner, condamné, échec, insuccès, échouer, manquer, détruit, cassé, endommagé, abîmé

6476.jpg: 324x500, 97k (20 février 2013 à 03h45)

Citations
2006 –Égalité. Encore un comme ça [but encaissé] et c'est foutu. source : 2006. Entre les murs / edit
1871 Ah ! bougre, bougre ! faut-il que nous soyons foutus et refoutus pour laisser filer si tranquillement ces charlatans-là ! source : 1871. Le Père Duchêne (3) / edit
1792 nous serions joliment foutus, sans Parlemens, sans Noblesse, sans Clergé, sans Roi, et surtout sans Religion ! Si on les laissoit faire, les bougres enverroient le Royaume à tous les Diables. source : 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan / edit
1791 et qu'si toute cette bougrerie-là tient long-tems, la religion est foutue, c'est moi qui l'dis. source : 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs / edit
1985 Si on n'y va pas maintenant, c'est foutu source : 1985. Un flic de l'intérieur / edit
1790 Après tout, vous qui criez tant sur cette expression, c'est foutu, peut-être bien ne l'entendez-vous pas dans son bon sens. C'est foutu, veut dire, que c'est fini, que tout est dit, que c'est rasé, qu'on a fait de la bouillie pour les chats. source : 1790. La bouillie pour les chats / edit
1956 Sa vie, elle est foutue source : 1956. L'accordéoniste / edit
1952 Il était en train de m'assommer, positivement. Et quand je jetterais l'éponge, j'aurais droit à la dalle froide de la morgue. J'étais foutu, quoi ! source : 1952. Rencontre dans la nuit / edit
1954 Mais c'est la première fois que je tue cinq cent personnes ! –Pas de pitié, chef, pas de pitié ! Avec la pitié, vous êtes foutu ! source : 1954. Walther, ce boche mon ami / edit
1995 Un après-midi de foutu. Pas d'événement, pas d'incident mineur source : 1995. Debout les morts / edit
1914-1919 –Je viens d'être touché au ventre par un shrapnell, je suis foutu. source : 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) / edit
1917 Dans l'ventre, mon lieutenant ! Il est foutu, l'nez dans la gadouille ! source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) / edit
1990 –Foutu. Intransportable. (Elle me tend un poignet à cause de ses gants pleins de sang. Il faut bien que je m'en contente.) source : 1990. L'étage des morts / edit
1973 Je m'en fous, je suis foutu, alors pour mourir, je suis aussi bien ici qu'ailleurs source : 1973. Le petit paradis / edit
1998 dans tous les cas leur vie est foutue, vingt ans minimum. source : 1998. Trente ans de sursis / edit
1954 Aller à Savannakhet. Et un samedi encore ! Tout son dimanche de foutu. source : 1954. Les portes de l'aventure / edit
1994 T'es foutu, mec, les trois Mousquetaires y vont remett' ça jusqu'à c'que tu causes. Et quand y t'auront bien fadé, y t'finiront. source : 1994. La guerre des gusses / edit
2004 Le ministre de l'Intérieur qui se met à dos les syndicats de policiers, il est… foutu. source : 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 9 juillet 2004, dans Les récits de vie de policiers / edit
1914-1919 Dupont (coureur cycliste) a une énorme plaie abdominale par où sortent les intestins. Horrible. Très courageux. Il est foutu. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées / edit
1963 C'est te la connerie. Si tans quarante-huit heures ces teux-là ne sont pas à l'hôpital, ils sont foutus. source : 1963. La 317e section / edit
2012 et tu sais ce que c'est, ce qu'on n'a pas fait dans les premières quarante-huit heures… –C'est foutu, je sais… source : 2012. Des clous dans le coeur / edit
1911 les frères mirontons qui me pommadaient dans de la charpie, ne m'ont pas mâché que si j'avais quelque chose à dire, rapport à mes « derniers désirs », fallait que je me grouille… « Compris », que je leur ai répondu, « je suis foutu, quoi ! »… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit

<22 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 179063 Les cocos veul' ma peau et y m'mettent en quarante. / Y goupillent un vache truc, arnaqué en traquenard. / Moi, comme un con, j'y vais : Toc, ils me sautent sur l'pante /
  • 179062 Les cocos veul' ma peau et y m'mettent en quarante.
  • 179061 Mais tout gazait au poil, et y avait pas d'pétard.
  • 179047 J'en suis abasourdi ! Quelle est cette pilule ? / « Pilule » dites-vous ! Voici d'autres exemples : […]
  • 179060 Quand du tas de fumier il claironne à la ronde / Qu'il est maître après Dieu de la machine ronde
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :