rudement

rudement (tableau rapide)
rudement Intensif : très, beaucoup, fortement, vraiment
synonyme très
fréquence 62

rudement

adv.

Définition

Intensif : très, beaucoup, fortement, vraiment

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Synonyme : très

Citations
1976 C'est terrible ! J'ai toujours été dans le commerce. C'était l'affaire de mon père et ça m'embêterait rudement, de vendre, c'est toute ma vie. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1871 Ah ! nom de Dieu ! le Père Duchêne est rudement en colère ! source : 1871. Le Père Duchêne (55)
1912 Daubrecq n'est autre chose qu'un maître chanteur, mais, saprelotte ! les moyens d'action qu'il emploie sont rudement efficaces ! source : 1912. Le bouchon de cristal
1892 Y a pas à dire : on rigole rudement à la boîte ! source : 1892. Fricotard et Chapuzot (Pièce en trois Actes et cinq tableaux)
1921 c'est qu'on a changé ; rudement changé dehors et dedans… source : 1921. La boue
1917 Tout de même, le téléphone et le sans fil, c'est rudement bien inventé. source : 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915
1947 C'était rudement bon de se dégourdir les jambes de temps en temps. source : 1947. Fleur-de-Poisse
1933 On s'est rudement bien amusés aujourd'hui ! source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).