Définition de : indicateur

  • indicateur
    • Informateur des forces de l'ordre, qui donne des renseignements à la police, aux services de renseignements, au garde-forestier, etc., agent de police, mouchard, espion de la police ; informateur qui donne les renseignements utiles pour la commission d'un délit ou d'un crime (cambriolage par ex.), complice des cambrioleurs
    • fréquence : 082
    • id : 1262

indicateur & indicatrice (fém.) ; indicateur de police ; indicateur de la police ; indicateur de l'affaire ; indicateur des vols n.

Définition

Informateur des forces de l'ordre, qui donne des renseignements à la police, aux services de renseignements, au garde-forestier, etc., agent de police, mouchard, espion de la police ; informateur qui donne les renseignements utiles pour la commission d'un délit ou d'un crime (cambriolage par ex.), complice des cambrioleurs

ALL : Polizist, Polizeispion
fréquence : 082
registre ancien : 2 registre moderne : 2

synonyme : indicateur, informateur, dénonciateur, traître usage : Argot de la police

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1490.

1836 1841 1841 1861 1862 1867 1875 1881 1882 1883 1889 1890 1899 1899 1899 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1911 1912 1915 1917 1924 1925 1927 1928 1931 1932 1933 1934 1935 1944 1947 1947 1948 1949 1950 1951 1953 1953 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1960 1966 1969 1969 1970 1971 1972 1973 1973 1973 1973 1974 1975 1975 1976 1976 1976 1976 1978 1978 1979 1980 1982 1982 1986 1986 1990 1990 1997 1998 2001 2004 2004

Citations

  • 1883 ce n'est pas non plus la muette, composée d'indicateurs source : 1883. Le Tableau de Paris
  • 1912 Il [le cambrioleur solitaire] fait les « beaux cambriolages », qui ont besoin de plusieurs concours pour être réussis. D'abord, l'indicateur, ou préparateur du coup : ancien domestique, gagne-petit admis dans les appartements pour de menues réparations de faïences ou objets d'art qu'on a le tort de ne pas confier à des spécialistes, employés malhonnêtes, rastaquouères profitant d'anciennes relations mondaines ou d'indiscrétions arrachées à des serviteurs naïfs, etc. source : 1912. Les plaies sociales. La Pègre
  • 1900 nous nous rendîmes chez un laitier de Neuilly pour arrêter le fils qui avait été l'indicateur des vols, grâce à sa connaissance des êtres dans les maisons où il portait le lait. source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 1935 Par intérêt quelques filles de joie se font indicatrices policières. Elles signales aux inspecteurs des Recherches ou de la Sûreté des escrocs, voleurs, marchands de cocaïne, cambrioleurs, meurtriers, assassins, rencontrés par elles dans des repaires complices. source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
  • 1955 la dernière, c'est le jour qu'on a piqué ce faux j'on de Loulou, avec son indicateur source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1972 Il y avait eu deux morts, l'indicateur de l'affaire et sa maîtresse supprimés par un tueur à gages source : 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
  • 1875 Ce sont le plus souvent des repris de justice dont on souffre la présence à Paris à la condition qu'ils mettront sur la piste des crimes commis et faciliteront par toute sorte de moyens l'arrestation des coupables. On les appelle les indicateurs source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
  • 1875 les dénonciateurs ; en style administratif, on appelle ceux-ci les indicateurs, et l'on prétend que quelques-uns se font un revenu assez agréable à l'octroi source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
  • 1899 elle éveille l'attention de tous les indicateurs, c'est-à-dire de tous les individus vivant dans le monde de la pègre qui ont une raison quelconque de rendre des services à la police source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
  • 1861 May […] a donné les plans de la maison ; ce May est un des plus habiles indicateurs de la bande. source : 1861. Les associations de malfaiteurs (Les bandes à Paris et en province (…), dans Causes célèbres de tous les peuples
  • 1881 La police de l'Empire avait imaginé un nouveau genre d'agents secrets. […] Ils étaient désignés sous le nom d'indicateurs. Ils ne devaient être confondus ni avec les surveillants chargés de maintenir l'ordre dans les rues, ni avec les inspecteurs source : 1881. Mémoires de Monsieur Claude, chef de la police de sûreté
  • 1978 on dissémine des interprètes maison, on combine la surveillance à l'usine et au foyer, on facilite la pénétration des redoutables polices politiques, flics espagnols et marocains, indicateurs de la P.I.D.E. portugaise. source : 1978. L'établi
  • 1974 J'oubliais de le dire : l'interdiction de séjour a cependant son utilité ; c'est parmi les interdits de séjour que la police trouve certains indicateurs pour lesquels elle suspend temporairement, par mesure officieuse, l'interdiction de séjour. source : 1974. J'ai été 16 ans médecin à Fresnes

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Terme passé de mode (Michel Alexandre, 1997)
  • vers 1490 ; repris XVIIIe ; rare av. XXe (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.