Définition de : gris

gris

& grise (fém.) ; être gris

adj.

Définition

Ivre, soul, légèrement ivre, enivré

ANG : he is tipsy (speaking of an inveterate drinker)

registre ancien : 3 registre moderne : 4

Synonyme : ivre Usage : alcool, ivrognerie, boire

Chronologie

1756 1783 1785 1832 1844 1846 1847 1849 1849 1851 1854 1854 1863 1864 1866 1868 1870 1875 1881 1883 1884 1885 1887 1888 1889 1889 1892 1894 1895 1897 1898 1899 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1902 1902 1904 1907 1907 1907 1908 1913 1914 1916 1916 1916 1917 1918 1918 1918 1920 1921 1925 1926 1927 1930 1931 1931 1931 1932 1932 1932 1932 1933 1933 1937 1939 1947 1949 1951 1954 1956 1970 1979 1984 1997 2011 xxxx xxxx xxxx

Citations
1851 Je me trouvais alors dans l'état d'un homme gris d'opium source : 1851. Le négier de Zanzibar - Voyages, aventures et combats
xxxx un ouvrier à moitié gris entre en criant source : xxxx. Écrits
1907 J'dis des bêtises, je suis grise source : 1907. Je suis pocharde !
1932 Quand je suis grise, je dis des bêtises source : 1932. La coco
1921 Je suis gris, j'ai trop bu de champagne et de whisky source : 1921. Je suis gris
1875 on va se promener dans la forêt et fort souvent l'on rentrre gris source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1756-1763 (vers) M. de Sainte-Amarante a donné à souper chez lui à Mlle Laforest, Marquise et une autre. M. de Fleury s'y est même grisé. Ils ont été de là au bal de l'Opéra où tout le monde s'est aperçu que M. de Fleury était gris [22/10/1759] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1900 Nous nous mîmes à en boire, mais comme nous n'étions pas habitués à ce vin, nous fûmes bientôt gais mais pas ivres, sauf Cécile qui était complètement grise source : 1900. Mémoires de Pierre S. voleur
1927 Un jeune homme sort de dîner, joyeux comme un pinson, abominablement gris. source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1927 Et cette descente de l'escalier, titubante entre les deux potaches, aussi gris que moi. source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1916 Bruno monta nous rejoindre, paraissant abominablement gris ; il se mit incontinent à faire du scandale. source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1927 J'ignore où se rendirent les moins gris. source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1918 Il parlait haut, semblait gris source : 1918. Loin de la rifflette

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Gris : allusion à la couleur de la robe des cordeliers (VIR)
  • Probablement métaphore par la déf. du vin gris, « qui est entre le blanc et le clairet », ce qui signifie aussi être ivre (MCC)
  • Dauzat1917MdF semble y voir une relation avec niole → nuages, brouillard
  • Attesté au XVIIe (MCC) / 1690 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).