que dalle

que dalle (tableau rapide)
que dalle Rien ; pas de ; ne rien X, ne rien comprendre, ne rien voir, ne rien savoir ; non, formule de refus ; pour rien (gratuitement) ; pour rien (vainement, inutilement) ; (il n'y a rien de mieux)
synonyme rien, pas de
date 1829
fréquence 87

que dalle

& que dal ; que dale ; dalle (pron.) ; dal ; que le dail ; quedal ; keudalle ! ; que dalle ! ; dalle ; ne X que dal ; entraver dal ; voir dal ; juste dalle ; connaître dalle ; pour que dalle ; (il n'y a dalle de mieux)

locution

Définition

Rien ; pas de ; ne rien X, ne rien comprendre, ne rien voir, ne rien savoir ; non, formule de refus ; pour rien (gratuitement) ; pour rien (vainement, inutilement) ; (il n'y a rien de mieux) ALL : nichts

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : rien, pas de

Citations
2008 bonne question pour une fois, même moi j'en sais que dalle. source : 2008. Kiffer sa race
1999 Un petit zoomage dans la fente de ma boîte aux lettres, y a que dalle, bonne nouvelle pas de nouvelle. source : 1999. Boumkoeur
1957 Personne ne pouvait voir que dalle source : 1957. Du riffifi chez les femmes
1953 Mossieur doit avoir de bonnes paies ? Mossieur est quelqu'un ? Que dalle ! T'es un prolo, mon pote, un mec qui gratte à l'usine. source : 1953. Misère du matin
1953 Y a rien du tout là dedans. Rien, j'te dis… Que dalle ! source : 1953. Misère du matin
1829 Je n'entrave que le dail comment le Daron des orgues, qui, bonnit-on, a tous ses momes et momignards à la bonne, peut, comme un attigeur, les riffauder et locher leurs criblements sans être attigé lui-même source : 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1927 Moi n'y piger que dal source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1981 c'est pas cher mais ça rapporte que dalle source : 1981. Banlieue rouge
1955 Parce que j'ai rien vu, mon pote. Que dalle. Nib. Et c'est même plutôt couillon source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1950 C'est bien gentil de se dire qu'on est dans la merde, on y peut que dalle source : 1950. Ainsi soit-il
1993 j'ai la sale habitude de ne pas leur dire ce que je suis […]. Si le mec n'a pas les mains baladeuses, il y voit que dalle source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
1918 Et quoi qu'on y peut ? Juste dalle !… source : 1918. Au seuil des guitounes
1918 Civils et militaires n'y pigent que dalle, jamais ils ne sauront ce que nous pensons et ce que nous valons. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1980 –Qu'est-ce qui s'est passé ? –Oh, quedal, t'as juste pris un peu de jus ! source : 1980. Ricky Banlieue
1979 Bon ! Te bile pas on va aller chez moi en métro… –Keudalle ! On va dans l'terrain vague d'à côté ! source : 1979. Fait comme un rat !
2001 Arrêtez de me sortir des mots du dictionnaire, je pige que dalle source : 2001. Sale prof !
1949 Nous parlions anglais, naturellement, et Gaby n'y piegait que dalle source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
2011 je m'en fiche de ne pas avoir été invité à ce congrès. Je n'y aurais rien appris. Toujours les mêmes questions, les mêmes résolutions… et après ? Rien, que dalle, nada ! Une fois rentré chez soi, on se réinstalle dans la routine source : 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche)
1911 Dis donc, bon jeune homme, est-ce que si je ne t'avais pas carrément à la bonne, tu serais ici dans mon logeteau, à me mamourer pour que dalle !… source : 1911. Le journal à Nénesse

<19 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Que dalle vient de thaler (monnaie all. qui ne valait déjà plus rien sous Louis XI, d'où que thale = rien (GIR) / Dail, 1829 en argot, p.-ê. de daye dan daye (1644), refrain de chanson → Tralala, lanlaire, etc. (GR) / Orig. obsc. ; un rattachement à dalle (FEW t. 15, 2, p. 50b) s'explique difficilement du point de vue sémantique (TLFi) / Dalle signifie monnaie en argot ancien ; ne comprendre que dalle, c'est ne pas comprendre grand'chose, d'où le sens de rien (Dech1918) / la dalle étant le symbole plaisant de l'objet invisible, comme la tringle de l'objet introuvable (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

  • 1884 ; dail, 1829 en argot (GR) / 1829 je n'entrave que le dail (d'apr. ESN.); 1884 que dal (ibid.) (TLFi) / 1829 (que le dail) (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).