caboche

caboche (tableau rapide)
caboche Tête ; grosse tête, tête dure et peu intelligente, tête obstinée ; forte tête, personne au caractère difficile
synonyme tête, crâne, têtu, entêté
date 1160
fréquence 74

caboche

& cabosse

n.f.

Définition

Tête ; grosse tête, tête dure et peu intelligente, tête obstinée ; forte tête, personne au caractère difficile ALL : Kopf / ANG : (hobnail) a blockhead

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : tête, crâne, têtu, entêté Famille : cab- (tête) Usage : anatomie

Citations
1980 Mais au fond de sa caboche y s'fait pas d'illusions source : 1980. Baston
1927 j'ose pas regarder en bas. Je sens aussitôt mon bide qui se vide et j'ai la caboche qui me tourne source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1875 on en retire la tabac qui est disposé en manoques, c'est-à-dire en bouquets de vingt ou vingt-vinq feuilles dont la caboche, la tête, est rattachée par une feuille grossièrement tordue source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1624 En matiére de cuisine il ne sçauroit choisir un meilleur second, car j'ay le grand Cuisinier dans ma caboche, et il n'y a sorte de sauce qui soit inconnue à mon bel Esprit source : 1624. Les ramonneurs
1917 Un rude lapin, ce zouave de vingt ans, mais quelle caboche ! source : 1917. La cote 304 et Souvenirs d'un Officier de Zouaves - Guerre 1914-1917
1943 Il savait bien, dans sa rude caboche un peu dure, que la lune devait avoir une fichue importance dans ce secteur couvert de hautes futaies source : 1943. Ceux de l'infanterie -1939-1940
1725 Cartouche enfile un escalier, / D'une grande perruque il couvre sa caboche source : 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme
1725 Sur la fin du repas, Cartouche en sa caboche, / Ruminant son dessein, vous tire de sa poche / Un sac plein de Loüis, paye les créanciers source : 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme
1974 Question plaisir, sauf chez les animaux – et encore, pour les chevaux, je ne donnerais pas ma main à couper – on ne m'ôtera pas de l'idée que le plaisir passe par la caboche avant d'irriguer les parties. source : 1974. Le roman d'un turfiste
1953 Et brusquement la tête du capitaine s'empourpre. C'est la nième fois qu'il essaie de faire pénétrer dans cette très honnête et têtue caboche que la même manoeuvre peut exiger des moyens différents source : 1953. Racleurs d'océans
1883 dans les caboches trop grosses ou dans des poitrines trop larges pour la province source : 1883. Le Tableau de Paris

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mot usuel (Esnault1919)

  • DEL cite Régnier Satire XI
  • Orig. incert. ; forme normanno-picarde, de boce « bosse », et préf. péj. ca-, confondue avec des dér. de caput « tête » ; ou p.-ê., selon Guiraud, de ca-, et boche, du franco-provençal boctio « boule » (→ Cabochon) (GR)
  • Emprunt à l'espagnol : germania (FrançoisPléiade)
  • du latin caput (Peschier 1852)
  • XIIIe ; caboce « bosse, tête », v. 1160 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).