Définition de : zyeuter

  • zyeuter
    • Regarder, regarder fixement, regarder attentivement, convoiter du regard, observer, examiner, voir, repérer, guetter, surveiller, guetter
    • fréquence : 078
    • id : 7125

zyeuter & z'yeuter ; zyeute-moi ça ! ; zieuter ; zioter v.tr.

Définition

Regarder, regarder fixement, regarder attentivement, convoiter du regard, observer, examiner, voir, repérer, guetter, surveiller, guetter

ANG : to look at
fréquence : 078
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : regarder, observer, voir, examiner morphologie : faute, déformation, barbarisme, étym. pop.

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1890.

1894 1898 1899 1899 1901 1903 1904 1907 1909 1910 1911 1911 1911 1912 1914 1914 1915 1915 1915 1916 1916 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1918 1920 1921 1921 1925 1927 1927 1927 1927 1927 1927 1928 1930 1933 1935 1938 1947 1947 1947 1949 1949 1950 1951 1952 1952 1953 1953 1953 1956 1957 1957 1960 1960 1963 1964 1964 1965 1968 1974 1975 1980 1981 1995 2003 2003 2007 2008 2011 2015

Citations

  • 2008 À Opéra, les contrôleurs zyeutent nos billets. source : 2008. Kiffer sa race
  • 1950 ils veulent les avoir, les zieuter, pas perdre un râle, pas un soupir source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1925 Ça ressemble au respect des touristes qui zyeutent les tableaux, les statues dans les églises et qui disent : « Paraît que c'est d'époque… Ça doit valoir cher » source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1921 –On se balade. –On visite. –On zyeute… source : 1921. La boue
  • 1953 R'gardez déjà le caporal qui nous zieute derrière le fenêtre… source : 1953. Allons z'enfants
  • 1953 J'y ai reluqué les jambes, une fois… Et avec les bonnes soeurs, c'est drôlement vache pour z'yeuter leurs cuisses source : 1953. Allons z'enfants
  • 1974 Sur une planchette, je zieute une pommade destinée à intensifier la virilité. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1974 Elle zieute une émission sur les dauphins. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1911 J'ai l'as aussi… Tiens, touche-le… Il se trémousse comme une petite folle… Pourvu qu'il ne renverse pas l'étagère aux oranges !… Elle me prit l'abattis et me le colla sur son coeur en me zyeutant avec de la dynamite dans les calots. source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 C'est toujours un demi-sigue de sûr, par semaine, le père Boudijinc, rien que pour me z'yeuter les vertèbres… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 Ma soeur est venue me voir hier. C'est épatant ce qu'elle a forci, et elle est gironde avec ça. Le gardien Auguste la « zieutait » je ne te dis que ça. source : 1903. Les enracinées
  • 1903 Mais qu'est-ce que ce saligaud de Louis pouvait bien me dire ? J'aurais bien voulu zieuter la lettre, mais le « grand singe » [directeur de prison] la tenait devant lui, sur son « burlingue ». source : 1903. Les enracinées

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De yeux (plur. de oeil), précédé du z de liaison (GR)
  • Phénomène analogique : de les yeux (FrançoisPléiade)
  • dérivation de yeux (Dauzat1917MdF)
  • D'après le pluriel des yeux (Dauzat1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1890 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.