poisser

poisser (tableau rapide)
poisser ■ Prendre : saisir ; prendre : s'emparer de ; voler ; ■ prendre (hostilement) qqun : attraper, arrêter, arrêter (à la suite d'une enquête, non en flagrant délit) ; □ se faire attraper, se faire prendre, se faire surprendre ; □ reprendre, etc.
synonyme arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, voler, dérober, prendre indûment, prendre, saisir, emporter
date 1800
fréquence 82

poisser

& se faire poisser ; faire poisser ; se laisser poisser ; repoisser

v.tr.

Définition

■ Prendre : saisir ; prendre : s'emparer de ; voler ; ■ prendre (hostilement) qqun : attraper, arrêter, arrêter (à la suite d'une enquête, non en flagrant délit) ; □ se faire attraper, se faire prendre, se faire surprendre ; □ reprendre, etc. ALL : stehlen, verhaften / IT : carpire [arracher qqch à qqun]

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, voler, dérober, prendre indûment, prendre, saisir, emporter Famille : poisser (prendre, voler)

Citations
1935 –J'irai donc à la nage. –Et si on te poisse, tu te bombes de perme ! –Qu'ils se la collent au cul, leur perme. source : 1935. Mer Noire
1925 l'équivoque garçon du « 38 » (qui avait poissé cinq ans de « travaux » pour avoir donné une correction un peu violente à un sien petit ami) source : 1925. La bonne vie
1927 T'es peut-être un as dans ton genre, pour poisser les types qui ont fauché des morlingues source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1935 C'est-y du travail, ça ? Pas de risque, pas de raisiné, et gros à poisser source : 1935. Moi, le Dab, souteneur !
1844 s'ils sont riflards, pourquoi qu'ils risquent leur peau pour poisser [voler] ? source : 1844. Les vrais mystères de Paris
1927 On fait semblant de pioncer, alors le poisson se croit tout permis et total il se fait poisser source : 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1918 Le vieux avait failli poisser une méningite ! source : 1918. Loin de la rifflette
1919 C'est bon, c'est bon, grogna Mikaël en essuyant sa face en sueur, ne fais pas « le mariolle ». « Il ne faut jamais plaisanter avec la mort ; il y en a de plus malins que toi qui se laissent “poisser” par elle, chaque jour » source : 1919. J'ai descendu mon premier Boche
1919 –F... le camp, les gars ! Vous allez vous faire poisser ! Non, ils ne se firent pas prendre… Mais ils furent « tangents » ! source : 1919. La T.S.F. au combat
1917 Pas pu poisser un seul copain du 1er Bâton pour lui demander… source : 1917. La guerre sous terre
1918 « Un voie de fait », je repoisse cinq ans source : 1918. Loin de la rifflette
1915 Si vous l'apercevez [l'espionne]… –On la poisse aussitôt, s'écrie Jollivet. –Quel drôle de langage vous employez, mon ami… Vous pouvez parler ainsi avec vos camarades, mais n'oubliez pas que vous êtes devant un commandant… –Pardon, faites excuse source : 1915. Les poilus de la 9e
1914-1919 Les perms sont supprimées aujourd'hui : je l'apprends à la gare. Aussi j'emploie des ruses d'Apache pour ne pas me faire poisser. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1924 Dis donc Ernest, t'as pas vu mon homme ? J'le cherche partout pour lui payer le coup. J'crois qu'il est en train de d'me faire des charres. Ah ! si jamais j'le poisse, j'y fais la croix des vaches à ce s… là ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
1924 il vient tout l'temps chez Tanga, à c'qu'il paraît, tu pourrais l'repoisser là ! source : 1924. Les dessous de Montmartre

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Voler « à la tire » (AYN) /

  • 1800 (mais très antérieur au sens propre) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).