Définition de : vélo

vélo (tableau rapide)
vélo Bicyclette, vélocipède ; le cyclisme ; cycliste
synonyme vélo, bicyclette
date 1879
fréquence 064

vélo

& □ à vélo ; en vélo ; faire du vélo

n.m.

Définition

Bicyclette, vélocipède ; le cyclisme ; cycliste

registre ancien : 6 registre moderne : 2

Synonyme : vélo, bicyclette Morphologie : apocope, apocope en -o

39063.jpg: 378x500, 76k (06 juillet 2011 à 18h48)

Citations
1999 sur un bas-côté un vélo tout-terrain traînait. Il était sublime, cadre alu, jantes à bâtons, équipé shimano source : 1999. Boumkoeur / edit
1897 vous verrez si vous m'prenez dans votre canard c'que j'prendrai les intérêts de pédards… pouvez compter sur moi ! J't'écoute, j'l'ai pas plus tôt sorti de sa purée, renippé de neuf, qu'je l'dégotte en train de fraterniser avec des cochers et d'débiner les vélos. – J'te l'ai fichu dehors. source : 1897. La terrible Trompe du Père Pédard, n°3 (L'Auto-Vélo) / edit
1915 Ici s'est allongé, sans un gémissement, ce marchand de « vélos » de Sèvres, parti comme soldat en août et aujourd'hui sous-lieutenant source : 1915. Feuilles de route d'un ambulancier (Alsace - Vosges - Marne - Aisne - Artois - Belgique) / edit
1994 Nous étions une bande de balourds traînant la godasse le long des haies, lorgnant les cerisiers et les filles à vélo. source : 1994. La guerre des gusses / edit
2004 Surpris, il a tiré… et heureusement a loupé car ce n'était qu'un pauvre diable d'ouvrier agricole qui sortait du village en vélo source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

VÉLO, subst. masc. [Par apocope de vélocipède] A. − 1. Synon. fam. de bicyclette, célérifère, cycle, draisienne, petite reine*, vélocifère, vélocipède.Cadre, chaîne, guidon, pneu, roue, selle, sonnette de vélo; pompe à vélo ; marchand de vélos; beau, grand, vieux vélo; vélo crevé, neuf, d'occasion, de location ; vélo d'homme, de femme ; vélo mixte ; vélo de course ; vélo à trois, à dix vitesses ; course de vélos ; avoir, acheter un vélo. Il aimait à sortir accompagné d'un vélo (...), un vélo ancien, mais toujours soigneusement graissé (Malraux, Conquér., 1928, p. 24). Ils enfourchèrent leurs vélos; c'était de vieilles machines fatiguées par la guerre et qui ne payaient pas de mine (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 217). − En partic. Fait de rouler à bicyclette. Faire du vélo; être, aller, monter, rouler à/en vélo, sur un vélo. Elles se sont amenées hier en vélo, à pied, en carrioles (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 253). Rem. En ce qui concerne la distinction entre à vélo, en vélo, se reporter à la rem. s.v. bicyclette. 2. P. méton. Pratique de la bicyclette ; sport cycliste. Synon. cyclisme. Amateur, champion de vélo ; aimer, détester le vélo ; faire du vélo ; pratiquer le vélo. Les chevaux l'ennuyaient. − Moi, ajouta-t-il, c'est le vélo. Et ses yeux brillèrent (Mauriac, Nœud vip., 1932, p. 204). J'ai voulu refaire du vélo, dont je n'avais pas fait depuis plus d'une année, et je suis « rentrée » dans un banc (Montherl., Lépreuses, 1939, p. 1389). Prononc. et Orth.: [velo]. Plur. des vélos. Étymol. et Hist. I. 1837 « postillon » (Vidocq, Voleurs, t. 2, p. 198: Velo, s.m. − Postillon). II. A. 1. 1879 « bicyclette » (La Revue des Sports, no17, 26 avril, p. 4b ds Bäcker 1975, p. 218: M. Clément, le constructeur de vélos); 1916 en vélo (Barbusse, Feu, p. 113); 1936 à vélo (Van der Meersch, Empreinte dieu, p. 26); 2. 1932 « cyclisme » (Mauriac, loc. cit.). B. 1937 grav. « onglette ou échoppe des graveurs » (Chautard). I abrév. de vélocifère* « voiture publique hippomobile, d'une marche rapide », avec méton. II abrév. de vélocipède* qui s'est substituée à l'éphémère véloce (1868, Année scientifique, p. 128 ds Quem. DDL t. 5: les vélocipèdes (par abréviation véloces) courent sur le turf). Vélo a d'abord été empl. en composition: vélo-club (1869, Le Vélocipède, 15 mars, 8 in Jeanes [Des orig. du vocab. cycliste fr., thèse, Paris, 1950], p. 166 ds Quem. DDL t. 4) concurremment à véloce-club (1869, Le Vélocipède, 15 mai, 6, ibid.); vélo-sport (1875, La Vie sportive, no9, 28 févr., 3b ds Bäcker 1975, p. 218). Fréq. abs. littér.: 108. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 10, 30. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 209-210. (tlfi:vélo) /

  • Forme apocopée a supplanté la forme entière dans certains dictionnaires ; apocope de véloce (George, FM48)
  • Par apocope de vélocipède (TLFi)
  • 1879 (TLFi)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177991 Par sa grâce et sa fraîcheur, il sut plaire aux « michetons » sérieux, aux messieurs âgés, aux gros bourgeois, qui ne lui refusaient point un supplément de prix pour sa p
  • 177990 Vois-tu, disait-il, cette « bagnole » arrêtée, par exemple. Eh bien, l'mec qui la conduit, « en est comme une reine », c'est sûr. Il attend l'gibier.
  • 177989 Il eut soin de lui indiquer les « bons coins », les taillis propices où l'on peut s'accroupir et se cacher à deux.
  • 177988 Julot expliquait à Chouchou comment il faut amorcer le client, l'aguicher en se retournant une ou plusieurs fois, le relancer, et, au besoin, lui faciliter l'« abordage »
  • 177987 –De quoi, de quoi, des menaces ?
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :