Définition de : carouble

carouble & carrouble ; caroube n.m., n.f.

Définition

Fausse clé, clé ; monseigneur, crochet (pour forcer porte) ; (vol avec fausse clé) ; (serrure)

fréquence : 062
registre ancien : 10 registre moderne : 9

synonyme : outil pour effraction, pince, clé, fausse clé famille : caroub- (clé)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1821.

1821 1827 1828 1829 1829 1829 1833 1835 1835 1835 1836 1840 1840 1844 1844 1846 1846 1847 1847 1848 1849 1850 1851 1853 1859 1866 1867 1870 1872 1872 1872 1877 1882 1885 1889 1891 1894 1900 1900 1901 1901 1901 1904 1907 1912 1930 1947 1953 1954 1954 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1960 1969 1979 1981 xxxx xxxx

Citations

1912 il se procure les empreintes des serrures, qu'il ouvre facilement avec des « caroubles » spécialement préparées. source : 1912. Les plaies sociales. La Pègre
1867 le Carouble ou Rossignol pour crocheter les portes ; – le Carouble n'est qu'une fausse clef ou plutôt une tige surmontée d'un anneau, sur laquelle s'adapte à volonté la partie inférieure et ouvragée, dite Rossignol, forgée, coulée en plomb et modifiée selon le résultat de l'empreinte. source : 1867. Les Malfaiteurs
1955 Puis j'ai donné un tour à la caroube qui se trouvait dans la serrure. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1957 Glissant une carouble dans la serrure d'une grille, elle la fit tourner et poussa source : 1957. Du riffifi chez les femmes
1850 Tous les voleurs avec fausses clefs ne fabriquent pas eux-mêmes leurs carroubles. Souvent ils sont obligés de s'en procurer à prix d'or, mais les plus roués, les plus adroits les font eux-mêmes source : 1850. La légende noire du bagne
1882 La carouble, c'est le vol avec effraction […]. Proprement dit, la carouble, c'est un trousseau de fausses clefs, ce qu'on appelle dans le grand monde des rossignols source : 1882. Paris horrible & Paris original
1828 Le carouble s'est esquinté dans la serrante source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1979 la corporation compte parmi ses membres distingués un certain nombre de gardiens de prison (gaffes et matuches) vraisemblablement obsédés par le travail de la carouble source : 1979. Les mauvais lieux de Paris
1969 c'est pas mieux que de te crever ici à monter des escaliers et jouer de la caroube du 1er janvier à la Saint-Sylvestre source : 1969. Au décarpillage
1872 Pas plan de turbiner, le brûle-fer refuse de maquiller les caroubles. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (5)
1872 Je déboucle la lourde avec les caroubles et j'entiche dans la piaule. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (7)
1821 il faudroit affranchir le Bruge pour qu'il fasse une Carrouble. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 j'ai une carrouble qui débride la lourde de sa Turne. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1835 voleur qui enfonce les portes avec le carouble ou monseigneur, ou qui les ouvre avec de fausses clefs source : 1835. Lettres sur les prisons de Paris, dans F.V. Raspail, Réformes sociales

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Probablt du romani carobi « anneau » (GR) /

  • 1821 d'après ESN (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).