Pantruche

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1835 registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 52

Pantruche nom propre

Paris ; (Pantin) ALL : Paris / ANG : Paris

Synonyme : Paris Morphologie : -uche, -luche, -muche Famille : Pantruche (Paris) Usage : Paris et alentours

1867 Gy ! mais le faucheur vous aura butté tous que je roulerai encore ma canne à Pantruche (Oui, mais quand le bourreau vous aura tous exécutés, je me promènerai encore à Paris en rupture de ban) ! 1867. Les Malfaiteurs 1927 Si nous étions à Pantruche, nous jouerions l'apéro 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1938 Y a pas une môme dans tout Pantruche qui avec la mienne puisse lutter 1938. Ah ! si vous connaissiez ma poule 1840 C'était un dix same (samedi) huit plombes (heures) de la sorgue (du soir) dinguaient (sonnaient) à la cathédrale de Pantruche (Paris) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1947 j'ai b'soin d'un alibi, en quelque sorte, pour m'faire oublier à Pantruche. 1947. Fleur-de-Poisse 1911 Une de ses plaisirs, c'était aussi de faire le tour de Pantruche par le train de ceinture… 1911. Le journal à Nénesse <6 citation(s)>

Mot d'argot parisien ; dérivé de Pantin (Dech1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 344