ti

ti (tableau rapide)
ti Particule interrogative populaire (ou affirmative)
fréquence 43

ti

& t'y ; t-y ; i ; y ; c'est-i ; c'était-y ; c'est-il que ; c'est'i pas ; c'est-i' pas ; c'est-y pas

Définition

Particule interrogative populaire (ou affirmative)

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Citations
1863 En ai-je t'y reçu de l'argent de menesses ! oh ! là là ! C'est rien de l'dire ! Oui, elles ont casqué, et dru ! source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1914 –Vous savez-t-y quelque chose… sur un nommé… Cravon, je crois bien ? source : 1914. Le père Tropique, dans Racaille et parias
1826 Dites-donc, monsieur Bombarde, c'est-y vrai ce que dit mon frère ? source : 1826. Les jolis soldats
1958 Je lui ai même dit : c'est-il qu'Émile est malade ? On ne le voit plus depuis quelque temps. source : 1958. Chandeleur l'artiste
1949 Tu sais t'y comment que tu t'appelles au moins ? toi malheur de la vie ? Tu l'as pas oublié ton nom ? C'est-y bien toi le Kerdoncuf ? C'est-y pas un autre ? source : 1949. Casse-pipe
1932 « Tu viens-t-y » criait une femme par-dessus le parapet à son mari source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1912 Laisse-toi faire, idiot… Pourvu que le patron se tire des pattes… c'est-y pas l'essentiel ? source : 1912. Le bouchon de cristal
1916 Mon lieutenant, le père R..., c'est-y un ingénieur ? source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1918 Et alors ? c'est-i' vous, ou moi, qui commande ? source : 1918. Au seuil des guitounes
1898 Pristi ! ça pue-t-y bon, ça pue-t-y bon ! source : 1898. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série)
1915 Tiens ! vois plutôt… C'est-y des pierres, ça ?… Et ça donc, c'est-y un mur, oui ou non ? / En effet, un mur haut de trois mètres environ nous barre la route à droite et à gauche. source : 1915. Les poilus de la 9e
1915 D'où qu'tu sors ? T'es t'y d'la 9e oui ou non… source : 1915. Les poilus de la 9e
1971 Tiens, elle n'est pas branchée comme hier, c'est-y les bonnes femmes qui m'ont fait une vacherie ? source : 1971. Histoire de Michèle
1836 et moi donc ! je me serais-t'y gobergé dans leur caserne… C'est dommage tout d'même qu'ils soient enfoncés, les simoniens, puisque chacun apportait ses capacités, j'eur aurais appris à tirer la savate. source : 1836. L'enfant du faubourg
1836 quand j'ai vu que, pour nous défendre, nous n'étions pas assez de deux… […] J'étais allé chercher la garde. –Et ça va être soldat !… v'là-t'y un soigné défenseur pour la patrie ! Elle demeurait loin, la garde ! source : 1836. L'enfant du faubourg
1936 Salut, les potes. Y a-t-y des types de Paname ici ? source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
1928 où c'est-y qu'elle est ?… source : 1928. La racaille
1911 Alors… je suis… gracié ?… –Puisque j'te l'dis, bouffi… T'es donc dingo, ou c'est y qu'tu as la comprenette bouchée ? source : 1911. Le journal à Nénesse

<18 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Contraction de t'il (PARA) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).