¶ buffet

  • buffet
    • ■ Estomac, ventre ; ■ poitrine, thorax, cage thoracique, haut du corps ; □ dans le ventre, dans la poitrine, dans le thorax ; □ en pleine poitrine (coup reçu) ; □ grossir ; □ manger à satiété ; □ à jeun, sans avoir mangé ; □ consommer (boire, manger)
    • fréquence : 066
    • id : 13244

buffet & □ dans le buffet ; □ en plein buffet ; □ prendre du buffet ; □ s'en mettre plein le buffet ; se remplir le buffet ; □ rien dans le buffet ; □ se balancer dans le buffet n.m.

Définition de buffet

■ Estomac, ventre ; ■ poitrine, thorax, cage thoracique, haut du corps ; □ dans le ventre, dans la poitrine, dans le thorax ; □ en pleine poitrine (coup reçu) ; □ grossir ; □ manger à satiété ; □ à jeun, sans avoir mangé ; □ consommer (boire, manger)

ALL : Magen / ANG : stomach
fréquence : 066 registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme de buffet : poitrine, côtes, ventre, estomac
en usage dans : Argot du corps

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1803.

1896 1901 1901 1915 1915 1915 1915 1915 1916 1916 1917 1918 1918 1918 1918 1919 1920 1922 1926 1929 1937 1943 1945 1946 1946 1947 1947 1947 1949 1949 1949 1951 1952 1952 1952 1952 1953 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1957 1960 1960 1960 1965 1965 1967 1967 1968 1969 1976 1977 1980 1981 1983 1990 2009

Citations (aide)

<13 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− [P. anal. de destination] Pop. Estomac. N'avoir rien dans le buffet, s'en mettre plein le buffet : 6. − Si les boches m'font l'autopsie, ils ne me trouveront pas le buffet vide, avait dit le grand Vairon, les joues violettes et le ceinturon débouclé. Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 101. − P. ext., pop. La poitrine, le tronc, le ventre. Prendre, recevoir une balle, un mauvais coup dans le buffet. En avoir dans le buffet. Avoir du cœur au ventre. Ne pas manquer de buffet. Ne pas manquer d'audace (cf. ne pas manquer d'estomac). Avoir du buffet. Avoir le ventre proéminent et au fig. encaisser les coups du sort avec sang-froid. Rire à s'en tenir le buffet : 7. Robinson ! Robinson ! appelai-je, gaillard, comme pour lui annoncer une bonne nouvelle. Hé mon vieux ! Hé Robinson !... Aucune réponse. Cœur battant fort, je me relevai et m'apprêtai à recevoir un sale coup dans le buffet... Rien. Alors assez audacieux, je me risquai jusqu'à l'autre bout de la case, à l'aveuglette, où je l'avais vu se coucher. Il était parti. Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 215. b) 1803 pop. « ventre, estomac » (d'apr. Esn.) ; 1907 pop. avoir le buffet garni, le buffet vide (France). (tlfi:buffet) /

Divers soldats, 16-17 ; S'en mettre plein le buffet, 40e art., 1918 ; rien dans le buffet, Lambert, B. des A., 1917 (Esnault1919)

  • Appellation plaisante (SAIN-TRANCH)
  • Réification (Dauzat1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1803 (GR) / 1803 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.