sonner

sonner (tableau rapide)
sonner ■ (violence physique) Choquer physiquement : assommer, frapper, cogner, battre, donner un coup, choquer la tête sur le pavé, heurter une tête qu'on a saisie aux cheveux ; se faire frapper, se faire assommer ; tuer (en brisant tête), tuer ; ■ (sanction) punir sévèrement, sanctionner, gronder ; ■ (avion mil.) bombarder ; ■ (mil.) secouer, tirer sur (avion), subir un tir anti-aérien (avion)
synonyme frapper, cogner, battre, se battre, gifler, assommer, assommé, bombarder, bombardé, puni, punir, sanctionné, sanctionner
fréquence 62

sonner

& se faire sonner ; faire sonner ; sonner qqun ; sonner qqun comme un lapin

v.tr.

Définition

■ (violence physique) Choquer physiquement : assommer, frapper, cogner, battre, donner un coup, choquer la tête sur le pavé, heurter une tête qu'on a saisie aux cheveux ; se faire frapper, se faire assommer ; tuer (en brisant tête), tuer ; ■ (sanction) punir sévèrement, sanctionner, gronder ; ■ (avion mil.) bombarder ; ■ (mil.) secouer, tirer sur (avion), subir un tir anti-aérien (avion)

registre ancien : 7 registre moderne : 5

Synonyme : frapper, cogner, battre, se battre, gifler, assommer, assommé, bombarder, bombardé, puni, punir, sanctionné, sanctionner

Citations
1965 À l'avenir, les juges, ils vont sonner les types qui diront qu'Hitler est un fumier. source : 1965. La débâcle
1925 Ça ! tu peux dire que tu t'es bien fait sonner ! source : 1925. La bonne vie
1904 où les voyous, dès sept heures du soir, sonnent le crâne des pantes source : 1904. La Maison Philibert
1968 Je m'apprêtais à lui sonner comme il faut la tête contre le dallage, lorsqu'il se mit à hurler aussi fort qu'il avait peur source : 1968. Le terminus des prétentieux
1950 En tombant la tête a cogné contre le coin d'une chaise, ce qui a achevé de le sonner source : 1950. Ainsi soit-il
1954 D'un seul coup de poing, d'un seul, de ce poing-là… (il regardait en étranger son énorme pogne), je l'ai sonné, là sur la tempe source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1917 Qu'est-ce qu'ils vont encore nous « sonner » ! gémissait Bricout source : 1917. La prise de Craonne
1943 Pourvu qu'ils ne se fassent pas trop sonner ! source : 1943. Batailles dans le ciel
1918 un Rumpler de cette catégorie les avait «sonnés au plafond» et avait même failli les descendre source : 1918. Maîtres du ciel
1918 Les plus habiles « posaient » littéralement leur train d'atterrissage, en douceur, comme se pose un oiseau ; les moins adroits « sonnaient » un peu en reprenant contact avec le plancher des « rampants » source : 1918. Maîtres du ciel
1919 Les Boches « sonnaient » dur. Sans arrêt, leur artillerie, sur des emplacements de fortune, arrosait les vallonements et les crêtes source : 1919. Les chars légers en Argonne
1917 même que le 75 les a repérés et leur a « sonné » quelque chose source : 1917. La guerre en masques
1919 l'officier mitrailleur pilotait l'avion, tant bien que mal, et parvenait, non sans « sonner un peu le coucou » à atterrir sur la piste du terrain de départ source : 1919. L'avion fantôme
1941 –Avez-vous vu mon avion ? […] –Oui, nous avons sonné ce matin trois avions qui nous survolaient. Un beau « cube », ma fois, très réussi source : 1941. Ceux de l'artillerie - 1939-1940
1955 J'ai même eu assez peur un jour que j'avais dû en « sonner » un un peu fort mais tout s'est bien passé source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1918 Un ordre est venu : vous attaquerez à quatre heures, devant vous. À quatre heures nous sommes montés ; les mitrailleuses boches ont tiré ; elles nous ont sonnés ; et voilà. source : 1918. Au seuil des guitounes
1918 Éternelles heures pendant lesquelles les auto-canons nous sonnent d'obus blancs, verdâtres ou noirs, tandis que les avions de barrage se livrent à d'astucieuses tactiques pour nous surprendre au coin d'un nuage source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1918 personne, d'ailleurs, ne quitte Pau qui n'ait fait le renversement et la vrille ; mais peu de gens savent cherrer sans sonner leur appareil, et c'est le privilège de quelques as seulement de mettre de la précision dans ces mouvements source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1918 Je vois le passager dans sa tourelle, il ne mollit pas : tandis que le pilote se hâte vers le sol, il me sonne avec une mitrailleuse d'où sort une double flamme. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1842 J'ai sonné durement – gauche droite – le réservoir mural de la chasse d'eau. source : 1842. De la traverse de Lontou, dans Sers (Paul), Intérieur des bagnes, Essai historique, Physiologique et Moral
1917 Les boches ont reconnu un avion-canon et ils nous sonnent d'importance. source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1953 T'es dingue, Chalume, dit Lepage à mi-voix. Tu vas encore te faire sonner dur source : 1953. Allons z'enfants
1953 ses élèves, adversaires ou partenaires, s'arrangeant toujours pour le plaquer en douce, ou le sonner au hasard des mêlées source : 1953. Allons z'enfants
1970 Il a repris connaissance, mais le salaud qui l'a frappé l'a durement sonné. source : 1970. Échelon de destruction
1922 Je pense simplement que Marmouset va se faire sonner par l'ancien coquin de Marinette source : 1922. Au Lion Tranquille
1998 Leur mission : fournir les coordonnées de l'objectif à leur batterie de canons, quand la progression de la compagnie se heurtait à une résistance importante, qui nécessitait un soutien d'artillerie pour « sonner » les « fells » et les disperser. source : 1998. Section Bordel
1998 Auparavant, un « straffing » fut réclamé à l'aviation, pour « sonner » les « fells ». source : 1998. Section Bordel
1914-1919 Le soir, les Boches nous sonnent salement : obus et bombes. Cinq tués – dix blessés. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
2004 Calatia le happa au passage, le calotta, l'attrapa par les cheveux, le sonna contre un mur en lui balançant en même temps un coup de genou dans l'entrejambe. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1936 Nous sommes à peine rentrés que cinq aéros viennent nous sonner. Ils cherchaient le pont de fer du Gallico. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
1911 votre maman… –Ah ! ma pauvre vieille birbasse !… C'est ça qui me mord les tripes !… De penser qu'elle va bouffer de l'égout, traîner ses savates dans la pégrenne, si elle a le courage de ne pas venir se sonner sur le pavé de la Roquette source : 1911. Le journal à Nénesse

<31 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Sonner ; extension de taper, cogner (emprunter) : le malfaiteur sonne sa victime pour la dépouiller (AYN)
  • à l'origine, tuer en cognant la tête sur le trottoir ou le pavé, popularisé par les apaches de la fin du XIXe (Dauzat1918)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).