Définition de : monseigneur

  • monseigneur
    • Pince, outil pour fracturer les portes, pince à effraction, pied de biche en fer, outil de cambrioleur (pied-de-biche discret et léger), levier, petit levier
    • fréquence : 054
    • id : 294

monseigneur & Monseigneur ; pince monseigneur ; pince-monseigneur ; pince Monseigneur ; Pince-Monseigneur ; monseigneur le dauphin n.m., n.f.

Définition

Pince, outil pour fracturer les portes, pince à effraction, pied de biche en fer, outil de cambrioleur (pied-de-biche discret et léger), levier, petit levier

ALL : Brecheisen / IT : leva, grimaldello
fréquence : 054
registre ancien : 9 registre moderne : 2

synonyme : outil pour effraction, pince

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1827.

1827 1828 1828 1829 1829 1829 1829 1835 1836 1840 1846 1847 1850 1855 1861 1862 1867 1870 1873 1875 1877 1882 1887 1889 1894 1899 1899 1900 1900 1900 1901 1901 1909 1911 1912 1917 1930 1930 1935 1952 1954 1954 1955 1967 1967 1969 1974 1976 1982 1997 1998 2000 xxxx xxxx

Citations

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Cet outil en acier de 45 cm de hauteur et 25 mm de circonférence est connu depuis le XVIIIe (VIR) / Bréal : le monseigneur s'est nommé aussi dauphin et monseigneur le dauphin (SCHW, 1928, glossaire) / Ainsi nommé parce que les portes s'ouvrent devant elle (AYN) / A pris le nom aujourd'hui de «plume» (Michel Alexandre, 1997) /

  • 1827 (avec citation du Père Goriot de Balzac) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.