Définition de : débiner

débiner & se débiner ; débiner qqun v.tr.

Définition

Critiquer, médire, dénigrer, dire du mal de qqun, calomnier ; disputer ; se discréditer ; parler, dénoncer, avouer

ANG : to disparage ; to rail, to speak unfriendly / IT : denunziare, accusare
fréquence : 062
registre ancien : 7 registre moderne : 5

synonyme : médire, critiquer / critiqué, éreinté, calomnié / médisant, critique

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1821.

1790 1822 1827 1827 1829 1829 1829 1836 1836 1844 1846 1846 1847 1851 1859 1867 1875 1877 1885 1887 1890 1891 1892 1894 1897 1897 1899 1899 1900 1900 1901 1901 1902 1904 1907 1908 1911 1912 1916 1918 1920 1924 1926 1927 1928 1930 1932 1937 1942 1947 1947 1948 1951 1954 1956 1958 1967 1977 1982 1984 2015 xxxx

Citations

1900 À vrai dire, il y a très peu de bons fileurs, et sans débiner personne, j'en connais qui perdraient de vue une voiture de paille source : 1900. Mémoires de Rossignol
1977 faut boire. Si tu bois pas, tu te fais mal voir, on te débiner et puis tu te fais foutre à la porte. Pas d'histoires. Moi je l'ai vu, ça. source : 1977. Une vie de cheval
1829 Eh bien ! je vais te débiner ! oui, je vais te débiner au cardeuil et à la cogne ! source : 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1887 Dis donc, rognure d'abattoir, quand t'auras fini de débiner ma marchandise source : 1887. Paris qui s'efface
1927 Vous savez que dans la politique on se débine entre concurrents. Ça ne tire pas à conséquence source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1937 Le lecteur éventuel se trouve soigneusement prévenu, la critique bien enjuivée (de droite comme de gauche, je répète) extrêmement virulente pour débiner ma camelote source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1890 qui siffle le vin des singes dans l'escalier de la cave et qui les débine quand ils sont sortis source : 1890. Biribi
1899 j'te gobe, y a pas à dire. Aussi, j'vas t'débiner le système. Déboucle tes plats à barbe. source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1912 A présent qu'il s'est gobergé à mes frais, se disait-il, v'là c'frère bêcheur qui a le culot de nous débiner source : 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
2015 « Mais pourquoi tu débines pas aussi toi, hein ? », insiste-t-elle. « Ah non c’est pas mon genre (…) Je vais pas débiner Dupont, Durand,… (…) Je me défends mais de là à mettre en cause des gens. » source : 2015. Placé sur écoutes, Claude Guéant promet de ne « pas balancer »

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Métaphore empruntée aux opérations vinicoles : débiner la vigne c'est la labourer une seconde fois pour en détruire les mvses herbes d'où l'idée de dépérissement, de ruine, physique ou morale (SAINXIX)
  • 1821 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).