languefrancaise.net

Manger

manger le morceau 078 1798
Faire des révélations, avouer, révéler, tout dire, parler ; avouer en dénonçant des complices, trahir un secret, passer aux aveux, vendre une affaire (un délit) ; (se tirer brutalement d'un mauvais pas sans s'occuper des conséquences)
se manger le nez 036 1784
Se battre, être en conflit, se disputer, se quereller ; □ encouragement à se battre
manger 032
Dépenser (argent), vendre, dépenser avec prodigalité ; coûter
manger de ce pain-là 024 1757
■ Vivre de la prostitution (??) ; ■ refuser, ne pas accepter (par principe, pour des raisons morales) ; ne pas pratiquer telle ou telle activité ; être incorruptible
manger à tous les râteliers 020
Être opportuniste : faire passer son intérêt matériel avant ses idées, plaire à tout le monde par intérêt, se faire payer par des intérêts opposés et contradictoires ; bénéficier de situations + ou - compatibles (expr. l'idée d'un conflit d'intérêt) ; servir le concurrent
manger sur l'orgue 017 1835
Dénoncer qqun, dénoncer ses pratiques, ses complices, charger un complice, révéler un secret
ne pas manger qqun 014
Ne pas faire de mal à qqun (ou à qqchose), invitation à ne pas avoir peur ; pour dire qu'il n'y a pas de raison d'avoir peur ; pour dire qu'il n'y a rien de sérieux à craindre ; ne pas tuer qqun, ne pas lui faire de mal ; ≠ faire du mal à qqun
manger 012
Recevoir, recevoir (un coup, une balle, etc.) ; percuter (accident)
se manger les sangs 010
Se faire du souci, se tourmenter, se rendre malade de souci (et en maigrir) ; souffrir intérieurement ; (s'impatienter)
manger dans la main de 009
Être totalement soumis, asservi ; être obéissant, ne pas résister, toujours acquiescer ; être aimable, gentil?
manger sur qqun 009
Dénoncer ; parler
se manger X 009
■ Recevoir (un coup, violence) ; ■ supporter, subir (qqchose de pénible)
ça ne mange pas de pain 007
■ Qui n'est pas remarquable ; de qqchose qui ne vaut rien ; ■ être de peu d'importance, sans conséquence, pas grave ; ■ ne rien coûter
manger la consigne 007 1833
Désobéir, contrevenir ; oublier, oublier le mot d'ordre, oublier une recommandation
l'appétit vient en mangeant 006 1534
Pour dire, au figuré, qu'on n'est jamais satisfait, qu'on en veut toujours plus, que plus on en a, plus on en veut
les loups ne se mangent pas 006
Formule (pour dire que les membres d'un même groupe – généralement un groupe hostile – se protègent et n'agressent pas les leur)
à quelle sauce on sera mangé 004 1787
Pour exprimer un rapport de force défavorable et malconnu, comment (hostilement) ; être dominé à la première situation venue ; quelle sera la cause de sa mort ou d'un fort désagrément
col à manger de la tarte 004 1927
Col (de chemise) amidonné
on en mangerait 003 1850
De qqchose de bon, qu'on aime (amoureusement) ; de qqchose de plaisant, de désirable
se manger qqun 003
Le battre, le frapper ; tuer
marie mange mon prêt 003 1859
Femme à soldats ; sobriquet d'une femme à soldats
manger comme un porc 003
■ Manger beaucoup ; ■ manger salement
manger son blé en herbe 002 1546
Formule : être imprévoyant ; dépenser ce qu'on n'a pas encore gagné
donner à manger aux poissons 001 1846
Vomir (sur mer)
manger au quai des Orfèvres 001
Être informateur de la police
manger à la grande casserole 001 1881
Dénoncer (à la police)
manger une dépression 001
Faire une dépression, être malheureux
manger bon 001
Être battu, frappé, sanctionné ; subir une lourde peine
si les petits cochons ne le bouffent pas 001 1882
S'il n'arrive rien de fâcheux
manger comme un chancre 001 1633
Manger excessivement
se manger 001
Consommer
manger son chapeau 001 1938
Regretter qqchose, être déçu, avoir eu tort, se renier