palpitant

palpitant (tableau rapide)
palpitant Coeur (anatomie et lieu des sentiments amoureux)
synonyme coeur
date 1725
fréquence 61

palpitant

n.m.

Définition

Coeur (anatomie et lieu des sentiments amoureux) ALL : Herz / ANG : the heart / IT : cuore

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : coeur Morphologie : -ant (participe présent) Usage : anatomie

Citations
1957 Je la soulève, la tire, pose ma théière sur son balcon et ça me soulage d'entendre son palpitant. source : 1957?. Dix ans de frigo
2015 Mon palpitant s'emballe, je persiste à m'enivrer. source : 2015. Phi Prob
1954 Entend comme ça chahute dans tous les palpitants source : 1954. Enfin le printemps
1934 et on a l'palpitant culbuté source : 1934. Il n'est pas distingué
2009 Poumons et palpitant tournaient à plein régime source : 2009. Sang d'encre au 36
1974 Il faut dire aussi que j'ai flambé dans les deux dernières, et que ce genre d'activité donne des émotions qui tirent aussi, dans leur genre, sur ce pauvre palpitant. source : 1974. Le roman d'un turfiste
2007 C'est depuis que ces enculés m'ont éjecté de ma cotte, pour me river à une préretraite de gâteux, que mon palpitant ne suit plus la cadence. source : 2007. La gigue des cailleras
1911 C'que j'ai l'palpitant à la riolle ! / C'est rien de l'dir' ! J'peux fair' l'mariolle / Comme un luispré ! source : 1911. La goualante du reguisé, dans Le journal à Nénesse
1910 ça nous a mis l'palpitant en joie source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
2002 c'est rien d'vous l'jacter si j'ai l'palpiltant à la joie ! source : 2002. Canard enchaîné

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PALPITANT, -ANTE, part. prés. et adj. Subst. masc., fam. Synon. de coeur. Elle portait la main à son coeur (...) quand je cours, il arrive que mon palpitant fasse des siennes (L. DAUDET, Coeur brûlé, 1929, p.182). Prononc. et Orth.: 1725 arg. « coeur » (GRANVAL, Le Vice puni, Cartouche, I, 327, 335 ds SAIN. Arg. t.2, p.411) (tlfi:palpitant) /

De palpitant = qui palpite (GR) /

  • 1725 (GR) / 1725 arg. « coeur » (GRANVAL, Le Vice puni, Cartouche, I, 327, 335 ds SAIN. Arg. t.2, p.411) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).