gamberger

gamberger (tableau rapide)
gamberger Penser, cogiter, réfléchir, réfléchir intelligemment, se raisonner, analyser, comprendre, se faire du souci ; compter ; (rêver)
synonyme soucier (se), soucier, tourmenter, réfléchir, penser, compter
date 1836
fréquence 69

gamberger

& gomberger ; gemberger ; comberger

Définition

Penser, cogiter, réfléchir, réfléchir intelligemment, se raisonner, analyser, comprendre, se faire du souci ; compter ; (rêver)

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : soucier (se), soucier, tourmenter, réfléchir, penser, compter

Citations
1977 Dans ses bistrots que je gamberge source : 1977. Le blues de la porte d'Orléans
1927 Tu gamberges bien ! concéda Maryland. On a eu tort de s'emballer. source : 1927. Maisons de société - Choses vues
1955 Elle « gambergeait »… Cet inconnu avec qui elle s'était saoulée toute une nuit l'obsédait source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
2006 une fois tombé le flacon en gambergeant sur les filles qui passent, ça va beaucoup mieux. […] J'arrête de réfléchir pour me concentrer sur les culs qui défilent. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1872 Allume dans le rade [comptoir] et gomberge [compte] les sigues. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (1)
1975 je reste un intellectuel qui passe son temps à penser. (Ou plutôt à gamberge : gamberger n'est pas seulement la forme argotique du verbe penser, en disant gamberger je ne dis pas ce que je dis en disant penser.) source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France
1977 C'est vrai qu'il gamberge trop ce gosse ! Qu'est-ce que l'intelligence ? Tic-tac, tic-tac. La liberté ? Tic-tac, tic-tac. La foi ? Tic-tac, tic-tac. Ça doit lui venir d'être trop allé à la messe. En dormant, sûr qu'il s'écoute rêver ! source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1977 Je gamberge. Je gamberge. Ou plutôt je fais semblant de gamberger, parce que je sais déjà ce que je vais faire source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1977 À cent contre un, on pouvait le donner pour sauver : il n'avait qu'à laisser courir sans se biler. Au lieu de ça, il gambergeait, il se torturait source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1953 Y'a tellement de cohue dans le cirque que personne a gambergé le truc source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1965 Je gambergeais à m'en rompre le chapeau. source : 1965. Le Tigre entre en piste

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

GAMBERGER, verbe Argotique A. − Emploi intrans. Méditer, réfléchir. Enfin j'avais gambergé ferme autour de ce petit déjeuner. J'avais même fini par décider qu'il aurait lieu à la terrasse des Deux Magots (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 83).Je me suis mis à gamberger (...) je tirais une goulée de pipe, j'éclusais une gorgée de gin; ça aidait beaucoup à la méditation (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 72). − Gamberger à.Réfléchir à. Moi qui vous cause, j'ai bien souvent gambergé à ces problèmes (Queneau, Zazie,1959, p. 156). Rem. On relève chez Céline le sens « se promener ». Il s'était relevé... Il tenait pas assis... Il gambergeait de long en large (Mort à crédit, 1936, p. 655). B. − Emploi trans. Réfléchir à. Gamberger un coup, un fric-frac. Par la suite, j'ai gambergé leur turbin, j'ai pas été long à m'rendre compte qu'à c'truc-là [le baccara], le client n'a aucune chance (Simonin, Bazin, Voilà taxi!1935, p. 183). Prononc. : [gɑ ̃bε ʀ ʒe], (il) gamberge [gɑ ̃bε ʀ ʒ]. Étymol. et Hist. 1844 « compter » (Dict. complet de l'arg. employé dans « Les Mystères de Paris », p. 41); 1926 « réfléchir; calculer, combiner » (arg. des voyous ds Esn.); 1928 (Lacassagne, Arg. « milieu », p. 99). Orig. incertaine; var. de gomberger « compter » (1836, Vidocq, Voleurs, t. 1, p. 186) [déjà en 1835 « ne rien perdre » (Raspail, Réf. pénit., p. 2)], comberger « compter » (1836, Vidocq, loc. cit., p. 81), « réfléchir, calculer » (1899, Nouguier, Notes manuscr. Dict. Delesalle, p. 73) [déjà ca 1822 « se confesser » (M.H.B.D.S., suppl. dict. arg., p. 6)], qui serait une altération de compter* par déformation arg. de la finale. (tlfi:gamberger) /

Var. de comberger, p.-ê. altér. de compter (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).