bibi

date : 1832 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 63

bibi & Bibi ; avec bibi ; c'est à bibi ; c'est à Bibi ; à bibi ; pour bibi ; bibi mézigue ; le gars bibi ; Bibi + Nom pr. pers.

Moi, je, soi-même ; avec moi ; à moi, c'est à moi ; pour moi ALL : ich / ANG : it belongs to me

Synonyme : je, moi

1914 C'est pas dans le moment qu'on va me le libérer que j'irais le plaquer… […] –Pour pas le plaquer, c'est bibi que tu plaques… Et allez donc !… 1914. Fin d'aventure, dans Racaille et parias 1914 Faut qu'elle y passe !… Si y a des foies blancs, qu'i' s'trottent… Après, ça s'rait à régler avec bibi… 1914. Le numéro 23, dans Racaille et parias 1914 –J'ai l'oeil, tu sais bien… Y a pas de pet avec bibi… 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1905 y m'trouv'ra sur son ch'min, c'est bibi qui vous l'dis… On a un compte à régler ensemb' ! 1905. Un vieux bougre 1927 Le mieux que tu puisses faire, c'est de pioncer comme bibi mézigue l'intention de le faire 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1950 La poule aux oeufs d'or c'est moi. Non pas vous, moi, moi, je vous dis, moi seul, mézigue, ma pomme, bibi, rien que bibi 1950. Ainsi soit-il 1886 Aller exposer Bibi sans qu'on sache de quoi il retourne ? 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1904 Des gaufres pour mademoiselle et Bibi ! commanda-t-il 1904. La jungle de Paris 1929 T'es comme bibi ? Sans un ? 1929. Je suis un geux 1918 Quand on a vu ce que bibi a vu, quand on a souffert ce que j'ai souffert 1918. Loin de la rifflette 1912 Dis donc Polonius, vrai, tu n'as pas de chance avec Bibi Daubrecq ! 1912. Le bouchon de cristal 1916 –Elle est plus forte que de jouer au bouchon, celle-là : un Boche vient de regarder l'heure sous l'oeil de Bibi [c'est un soldat] et moi, un poilu, faute de toquante, je ne sais pas […] s'il fait jour ou s'il fait nuit ! 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1947 J'sais bien qu't'as pas besoin de bibi… T'es autrement à la redresse que moi ! Mais ça fout rien ; dans ces trucs-là, c'est toujours bon d'avoir un aminche. 1947. Fleur-de-Poisse 1928 C'est des affaires avec du papier timbré que j'ai fait signer où c'est marqué comme ça que l'argent du commerce et de tout, c'est plus à la bourgeoise, c'est à bibi… 1928. La racaille 1911 Pour sûr, qu'il y a du pied dans la chaussette !… Qui qu'est chançard ? C'est mon lard… Qui qu'est bidard ? C'est mon lard… Qui qu'est veinard ? C'est mon lard… Qui qu'est bénit ? C'est bibi… 1911. Le journal à Nénesse 1956 c'est le gars bibi qui va interpréter le rôle du poissecaille… 1956. Fais gaffe à tes os <16 citation(s)>

BIBI, subst. masc. B. Pop., p. plaisant. Synon. de moi : 6. Le bon de l'affaire, disait-il, c'est que nous n'aurons pas de premier rôle à payer... Notre premier rôle sera Bibi... (Quand Delobelle parlait de lui-même, il s'appelait volontiers Bibi...). A. DAUDET, Fromont jeune et Risler aîné, 1874, p. 117. Rem. On rencontre dans la docum. le néol. d'aut. bibien, ienne, adj. Qui est propre à bibi, c.-à-d. à moi. D'autres vieilles idées bibiennes (VALÉRY, Correspondance [avec Gide], 1890-1942, p. 292). (TLFi) /

Verbe se met ensuite à 3e pers. du sing. (BAU1920) / 1832 d'après CEL-REY (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 478