Définition de : bougre de X

  • bougre de X
    • Intensif d'insulte ; marque d'intensité souvent péj. ou dépréciatif
    • fréquence : 067
    • id : 23724

bougre de X& sacré bougre de X ; sacrée bougresse de X (fém.) ; bougre de nom de Dieu de X ; d'âne ; de tourte ; d'imbécile ; de gueux ; d'animal ; de cloche ; de paumé ; de couillon ; d'idiot/e ; de cul ; de foutrasson ; d'enfoiré ; de filou ; de con ; d'ordure ; de sot ; d'andouille ; de salaud ; de saligaud ; de vache ; de cabochard ; de coquin ; de clampin ; d'empaillé ; etc.

Définition

Intensif d'insulte ; marque d'intensité souvent péj. ou dépréciatif

fréquence : 067
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : insulte

Chronologie

1784 1788 1790 1791 1791 1792 1792 1792 1832 1871 1875 1887 1889 1898 1899 1900 1902 1903 1904 1911 1912 1914 1915 1916 1917 1917 1918 1918 1918 1914 1920 1927 1927 1927 1927 1932 1935 1935 1935 1943 1951 1952 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1956 1957 1958 1960 1960 1961 1965 1968 1969 1969 1972 1974 1979 1994 2004 xxxx

23724.jpg: 700x477, 102k (25 juin 2012 à 20h34)

Citations

1887 –Bougre de clampin ! si t'as fait des bêtises, gare les gifles ! source : 1887. Le monde des prisons
1871 Fusionnez avec le peuple, et vous verrez ce que c'est que des citoyens, et si nous ne valons pas tous ces gaillards-là qui se poussent du col parce qu'ils n'ont jamais rien fait de leur sacrée bougresse de vie ! source : 1871. Le Père Duchêne (3)
1791 A ça, Gaudichon, sais-tu bien que ce n'est pas à un vieux lapin comme moi, qu'on en revend, & qu'à la fin je me lasse de ces bougres de contes-là. –Ne te fâche pas, tu as tort, tout ce qu'il t'a dit est fo..... vrai. source : 1791. Le diné du grenadier, à Brest
1927 Bougre de tourte […] ! Tu prends mon tasseau pour un paillasson, que tu me le frottes avec ton croquenot ? source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1860 le bon père, sortant de sa poche un pistolet qui paraissait de bon aloi, dit au cavalier : –Si tu branles, je te casse la tête, bougre de gueux ! source : 1860. Les petites soeurs des pauvres de la rue Saint-Jacques, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient
1954 Une effroyable crise de fureur empoigna Valentin. Il proféra des injures sans suite : « Bougre de… S'pèce de… » source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1832 Est-il mort, le bougre de gueux ? source : 1832. Le négrier - Aventures de mer
1903 Vas-tu te taire, bougre de traînée ! source : 1903. Deux heures du matin... Quartier Marbeuf - Pièce en deux actes
1918 Ne me cau-se pas !… Ne me cau-se pas !… Bougrre de feignasse ! source : 1918. Au seuil des guitounes
1917 la Prévôté la faisait évacuer, en maudissant le « culot de ces sacrées bougresses de femmes ! » source : 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915
1916 Enfin, c'est-il bientôt fini votre commerce, bougres de mille-pattes ! source : 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914
1977 –Faites chier, bougre de con ! Connaissez quelqu'un d'autre à la 2 ? source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1911 Mais qu'est-ce que je jabote encore, bougre de cul, pendant que le temps se débine… source : 1911. Le journal à Nénesse

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).