Définition de : jonc

jonc & jon ; jong ; jonque ; (jouc) ; □ en jonc ; □ du jonc n.m.

Définition

Or ; □ en or ; □ de l'or

IT : oro
fréquence : 064
registre ancien : 10 registre moderne : 10

synonyme : or morphologie : n/u famille : jonc (or) usage : argent, monnaies

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1790.

1790 1822 1827 1827 1829 1829 1829 1835 1835 1835 1836 1836 1840 1840 1841 1844 1846 1846 1847 1849 1851 1870 1872 1873 1877 1880 1885 1885 1889 1894 1898 1899 1900 1901 1901 1901 1904 1907 1915 1924 1925 1930 1947 1947 1953 1953 1954 1954 1955 1957 1959 1960 1963 1965 1969 1969 1975 1976 1976 1981 1990 2003 2006 xxxx

Citations

  • 1957 Elle logea une Camel dans son fume-cigarette, l'alluma d'un briquet en jonc et se dirigea vers le fond source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1898 Les trois quarts, il est vrai, possèdent de l'argent clandestin, enfoui dans les profondeurs du rectum. Un étui en métal leur sert de pochette (porte-monnaie). Cet étui connu sous le nom de planq, se visse par le milieu et peut contenir jusqu'à 300 francs en jonc (or). source : 1898. Les criminels
  • 1960 Fernand gaffe son chrono, tout jonc, bracelet compris, un des premiers cadeaux de la grande. Il indique dix plombes source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1969 si les deux truands étaient experts au maniement de la plume ils n'avaient pas fait le poids pour « fourguer » les 182 kilos de « jonc » source : 1969. Les flics
  • 1976 Il faut acheter du faux « jonc » pour pouvoir remonter jusqu'à l'atelier des faux-monnayeurs source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
  • 2006 Certaines ont les pieds tatoués au henné, d'autres, les plus baronnes, ont les bras et les doigts couverts de jonc. Des colliers, des boucles d'oreilles, des chaînes d'or grimpent sur leur cou et envahissent leur visage. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 1990 Il n'était pas clair, ton ami. Il portait trop de jonc sur lui. On aurait dit un barbillon. source : 1990. L'étage des morts
  • 1924 –Voilà, disait, un ami étonné, des hommes arrivés au moins ! Des gens nippés qu'ont du jonc et des diames dans les doigts ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
  • 1947 Il soutenait […] qu'il était presque innocent ! Il s'agissait d'un cambriolage en règle. « Pensez donc, la belle affaire, c'était du tout cousu ! Un tuyau qu'on avait eu : un vieux qui était en voyage en laissant chez lui ses "philistins" (billets de banque) et son "jonc" (de l'or) ! […]» source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Allusion à la couleur du jonc dont on rempaille les chaises, ou à la bague dite « alliance » (AYN)
  • Orig. incert.; p.-ê. de jonc au sens « Bague, bracelet dont le cercle est partout de même grosseur » (GR)
  • 1790 en argot ; 1842 : or monnayé ; 1885 : argent, monnaie (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.