Définition de : bredouille

  • bredouille
    • ne pas réussir à lever une femme, ne rien tuer à la chasse : rater, échec ; décu ; sans rien ; rentrer de la chasse sans avoir rien tué, avoir manqué une affaire ; qui a subi un échec, sans rien, sans résultat positif
    • fréquence : 064
    • id : 5964

bredouille & être bredouille ; rentrer bredouille ; revenir bredouille adj.

Définition

ne pas réussir à lever une femme, ne rien tuer à la chasse : rater, échec ; décu ; sans rien ; rentrer de la chasse sans avoir rien tué, avoir manqué une affaire ; qui a subi un échec, sans rien, sans résultat positif

ANG : disappointment
fréquence : 064
registre moderne : 2

synonyme : échec, insuccès, échouer, manquer

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1611.

1732 1867 1888 1892 1894 1896 1899 1899 1899 1900 1900 1901 1901 1904 1912 1912 1914 1915 1916 1916 1916 1917 1917 1918 1918 1919 1919 1927 1930 1933 1935 1937 1940 1943 1946 1949 1952 1952 1953 1955 1958 1964 1966 1966 1966 1969 1972 1980 1982 1985 1987 1990 1990 1994 1995 1997 1998 2000 2001 2004 2006 2006 2009 2012

Citations

  • 1935 Il fouille trois cellules au hasard, fait mettre à poil les locataires qui ont transformé leurs mégots en chiques, et s'en va bredouille, marmonnant des injures source : 1935. Mer Noire
  • 1732 Que veux-tu ? –Que tu me le mettes ; je ne m'en irai, pardieu ! pas bredouille source : 1732. Le Bordel ou le Jeanfoutre puni
  • 1892 Je lui ai formellement promis cet engin… Si je reviens bredouille, adieu ma grâce et ma place ; adieu fortune ! source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 1964 Monsieur Lacroque était le Roi des pêcheurs […]. Quel que fut le temps, il ne revenait jamais bredouille ; il sortait de l'eau chevesnes et fritures évangéliques. source : 1964. Les rues de Levallois

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De berdouilles = intestins = ennuyé, emmerdé (TIM cité par DEL)
  • bredouiller : bafouiller pour s'excuser (AYN)
  • Orig. incert., le rapport avec bredouiller n'est pas établi, sauf à rattacher le mot à berdouille « boue » (Nord), d'où être bredouille, bredouiller « patauger » (hypothèse de Guiraud) (GR)
  • 1611 terme de jeu ; 1534 adj. dans Rabelais avec sens obscur (GR) ; 1704 pour le sens moderne (d'abord en parlant d'une femme qui va au bal sans être invitée une seule fois à danser)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.