poireauter

poireauter (tableau rapide)
poireauter Attendre, attendre longtemps qqun, patienter pour rien, attendre dans la rue, faire attendre, faire impatienter ; (attendre qqun)
synonyme attendre, patienter
date 1872
fréquence 63

poireauter

& poiroter ; poirauter ; faire poireauter ; faire poiroter ; laisser poireauter ; (poiroter qqun)

v. intr.

Définition

Attendre, attendre longtemps qqun, patienter pour rien, attendre dans la rue, faire attendre, faire impatienter ; (attendre qqun) ANG : to wait in the street

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : attendre, patienter Famille : poireau

Citations
1904 Et moi, j'commence à en avoir marré de poirauter toute seule pendant qu'monsieur va s'coller des Margots ailleurs source : 1904. La Maison Philibert
1953 Il se lavera en revenant, dit-il, bourru. J'ai assez poireauté comme ça, bon Dieu ! Il est dix heures ! source : 1953. Allons z'enfants
1990 Je poireautai pendant quatre heures dans la salle d'attente, encerclé par des physionomies accablantes source : 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie
1978 Ça se passait comment, la garde à vue ? –Tu étais assis sur un banc avec d'autres tapins à poireauter, à fumer cigarette sur cigarette. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1905 Je peux pourtant pas poireauter ici… comme si j'attendais le roi d'Angleterre source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1911 une interminable queue de spectateurs poireautait devant l'établissement source : 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1897 Françoise, occupée à fairé lé fricot du major, lé fit poiroter un instant. source : 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°5)

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Poireauter, poiroter, verbe intrans., (dans l'article POIREAU, subst. masc.)

DÉR. Poireauter, poiroter, verbe intrans., fam. Attendre sans changer de place, faire le poireau. Sans parler de Jusserand que le marquis a commencé par faire poireauter dix minutes (DUHAMEL, Désert Bièvres, 1937, p.41). Vingt minutes que j'ai poireauté en bas, sur le quai. Vingt minutes, tocante en main (ARNOUX, Double chance, 1958, p.198). [], ], (il) poireaute, poirote [], [. 1re attest. 1883 (LARCHEY, loc. cit., avec citat. d'aut.: Macé); dér., à l'aide d'un -t- épenthétique (v. DAUZAT, Ling. fr., p.30), de [faire le] poireau, dés. -er. (tlfi:poireauter) /

De poireau (=planté comme un) (GR) / Dér., à l'aide d'un -t- épenthétique (v. DAUZAT, Ling. fr., p.30), de [faire le] poireau, dés. -er (TLFi) /

  • 1880 (GR) / 1re attest. 1883 (LARCHEY, loc. cit., avec citat. d'aut. : Macé) (TLFi) / 1872 Tortillard (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).