¶ morue

  • morue
    • ■ Prostituée, femme de mauvaise vie ; fille facile ; ■ insulte c/ femme, femme en général (très péj.) ; ■ > terme des femmes des halles pour répondre aux râleuses qui offrent prix dérisoire de leurs marchandises ; ■ > injuste, déloyal
    • fréquence : 060
    • id : 5491

morue & vieille morue ; sale morue n.f.

Définition

■ Prostituée, femme de mauvaise vie ; fille facile ; ■ insulte c/ femme, femme en général (très péj.) ; ■ > terme des femmes des halles pour répondre aux râleuses qui offrent prix dérisoire de leurs marchandises ; ■ > injuste, déloyal

fréquence : 060
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : prostituée, prostitué, insulte, femme (général) usage : Argot de la prostitution

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1849.

1870 1884 1886 1889 1894 1899 1900 1901 1903 1904 1905 1911 1920 1924 1925 1926 1928 1930 1933 1935 1937 1946 1947 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1954 1955 1957 1960 1963 1963 1965 1968 1969 1971 1972 1973 1976 1977 1978 1979 1979 1979 1979 1980 1981 1982 1984 1990 1992 1993 1997 1998 1998 2000 2013

5491.jpg: 463x700, 112k (16 mars 2013 à 00h09)

Citations (aide)

  • 1979 On va y faire un saut, y'aura peut-être des morues source : 1979. C'est mon dernier bal
  • 1884 Va donc, morue ! source : 1884. Le Boul' Mich'
  • 1937 La France est une nation femelle, toujours bonne à tourner morue source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1950 Elle est vite devenue une vraie morue. Tout le quartier lui a passé dessus source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1984 Une fille splendide et, pour une fois, pas trop con, rien de comparable avec les morues habituelles, un peu plus vieilles que lui source : 1984. Boulevard des allongés
  • 1997 Des putains toutes […] et il avait employé un autre mot encore, le cousin René : « Des poules, quoi, des morues si tu préfères » source : 1997. L'aveu différé
  • 1905 Moi, tu sais, j'ai jamais coupé dans le boniment des morues source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1911 Prouve-toi que tu en as toujours autant, et que la veuve Razibus, tu la mets au chaud comme une sale morue qu'elle est… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 Elle ne m'a, peut-être, pas mis beaucoup de boiserie sur mon plafond, mais c'était de la bonne qualité… Ah ! la gadoue !… la cagne !… Sale morue !… Voirie !… Outil !… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 N'empêche que tu as été salement morue vis-à-vis de mon orgue… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1924 Julot confia à son camarade : –J'la dresserai, cette morue source : 1924. Les dessous de Montmartre
  • 1953 –Tu viens, chéri ? –Ta gueule, eh, morue ! source : 1953. De la boue et des roses
  • 1903 il a été trouver Armande que son homme avait « plaquée » et il s'est mis avec elle. Vous voyez d'ici le bel attelage. Je crois qu'avec une morue comme Fernande, Fil-de-Fer ne pourra pas faire de folles dépenses. Avec ça qu'il a le gosier en pente ! source : 1903. Les enracinées

<13 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1849 d'après ESN (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.