Définition de : rosse

rosse

& la rosse ; être rosse ; rosse de ; la rosse !

n.f., adj.

Définition

Dur, sévère, méchant ; ironique, acerbe, méchant dans ses réflexions, ses critiques, injuste ; malin, malveillant ; désagréable, de mauvaise composition, de mauvaise compagnie, canaille ; personne pingre, fainéant ; insulte ; exclamation de dépit ALL : schlechter Kerl, Kanaille / ANG : a stingy man, lazy, singy ; mean, cruel

registre ancien : 6 registre moderne : 4

Synonyme : insulte, femme méchante, laide, terme de mépris, sévère, injuste, strict, raide, méchant, méchamment

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1840.

1862 1863 1870 1880 1884 1888 1889 1890 1891 1892 1897 1898 1899 1899 1899 1900 1901 1902 1903 1904 1904 1905 1905 1905 1907 1908 1910 1911 1911 1912 1914 1914 1914 1915 1915 1915 1915 1916 1917 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1919 1919 1919 1920 1925 1926 1927 1932 1933 1934 1934 1935 1938 1939 1939 1947 1951 1954 1960 1969 1982 xxxx xxxx

Citations
1934 Non je ne suis pas rosse mais quoi, y'a des choses qu'une femme n'oublie pas source : 1934. D'elle à lui
1890 Le sergent qui nous commande aujourd'hui passe pour une des plus belles rosses de la compagnie source : 1890. Biribi
1870 dans la dèche, il fait de bonnes réflexions ; il convient qu'il est une rosse source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1917 Allumettes… les rosses ne veulent pas prendre… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1915 tu as raison, approuve Jollivet, ce serait rosse de l'embêter… Attendons qu'il revienne. source : 1915. Les poilus de la 9e
1914-1919 Le médecin-chef a l'air d'une rosse. S'il ne se calme pas, puisque les médecins auxiliaires ayant un d'infanterie ont le droit d'être relevés (et que j'en ai deux), je laisse tout glisser. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1903 Allez aussi, dans la même ville, voir M. Z… faites-lui le même boniment, mais soyez prudente, car celui-là c'est une rosse. source : 1903. Les enracinées
1903 Pense donc, si on allait nous envoyer en Centrale. C'est ça qu'est pas rigolo. Là, pas moyen de jaspiner ou de s'envoyer des babillardes. Les gardiennes sont des rosses. On dit même qu'elles foutent des coups aux détenues. source : 1903. Les enracinées

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1840 personne dont on subit les méchancetés ; 1879 adj. méchant, injuste (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).