cavale

cavale Fuite, évasion ; □ en fuite, en liberté (mais poursuivi, recherché) ; en fuite, recherché, traqué par les policiers (ou autres) ; en fugue ; fuir, s'évader ; se soustraire aux recherches de la police ; liberté ; course (agent de transmission)
date 1829
fréquence 67
synonyme fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, fuite, évasion

cavale

& cavalle ; □ en cavale ; □ se mettre en cavale ; être en cavale ; partir en cavale

n.f.

Fuite, évasion ; □ en fuite, en liberté (mais poursuivi, recherché) ; en fuite, recherché, traqué par les policiers (ou autres) ; en fugue ; fuir, s'évader ; se soustraire aux recherches de la police ; liberté ; course (agent de transmission) ALL : Flucht / IT : fuga, evasione

registre ancien : 9 registre moderne : 4

Usage : police

1955 J'ai foncé vers ma chambre, où j'ai cueilli dans un placard, ma petite valoche toujours prête pour une possible cavale. Avec de quoi me linger, une sape de rechange et une demi brique de liquide. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1975 plutôt que de s'amouracher de cette salope en cavale source : 1975. Gueule d'aminche
1972 J'avais loupé ma belle cavale source : 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1957 Alicia ne tiendra pas le coup. Les femmes sont mal préparées à se mettre en cavale source : 1957. Carnaval à cinq
2002 L'interpellation dans la Renault 11 se révélait positive, l'un des quatre hommes en cavale s'étant évadé du centre pénitentiaire de Corbeil-Essonne. source : 2002. Flic à Tours
1999 La dernière fois que je suis parti de Saint-Paul, c'était lors de ma tentative de cavale. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
1999 je vis arriver Ramo qui s'était mis en cavale. source : 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic)
2002 du grain de folie initial, qui pousse des flics dans une cavale trépidante, au franc délire à l'asile source : 2002. Canard enchaîné

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

De de cavaler «courir, s'évader» (GR) / Ce terme est peu usité (Tortillard 1872) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).