¶ pétrin

  • pétrin
    • Mauvaise situation, situation compliquée, embarras, gêne financière, misère ; être dans une mauvaise situation, avoir des ennuis, être dans la misère ; tomber dans le piège ; sortir d'une mauvaise situation, aider, sauver ; mettre dans une mauvaise situation, causer des problèmes à
    • fréquence : 053
    • id : 8739

pétrin & noir pétrin ; dans le pétrin ; être dans le pétrin ; tomber dans le pétrin ; se mettre dans le pétrin ; se fourrer dans le pétrin ; tirer du pétrin ; se tirer d'un pétrin ; sortir du pétrin ; fourrer dans le pétrin ; flanquer dans le pétrin ; mettre dans le pétrin n.m.

Définition

Mauvaise situation, situation compliquée, embarras, gêne financière, misère ; être dans une mauvaise situation, avoir des ennuis, être dans la misère ; tomber dans le piège ; sortir d'une mauvaise situation, aider, sauver ; mettre dans une mauvaise situation, causer des problèmes à

ANG : he is in trouble
fréquence : 053
registre ancien : 6 registre moderne : 5

synonyme : argent (sans), pauvre, problème, difficulté, ennui, embarras, situation (mauvaise)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1790.

1847 1866 1871 1871 1883 1884 1886 1889 1899 1900 1901 1904 1911 1916 1918 1920 1926 1927 1930 1932 1945 1947 1947 1951 1952 1953 1955 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1958 1958 1960 1963 1966 1967 1972 1972 1972 1972 1975 1975 1976 1981 1982 1983 1988 2001 2006 2011

8739.jpg: 700x471, 124k (19 septembre 2012 à 15h13)

Citations

<10 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PÉTRIN, subst. masc. B. Au fig., fam. Situation difficile, embarrassante, pénible. Être dans un horrible pétrin; être dans le pétrin jusqu'au cou; fourrer qqn dans un beau pétrin. Il voudrait filer maintenant après qu'il nous a tous mis dans le pétrin. Il ne partira pas! (ROLLAND, J.-Chr., Révolte, 1907, p.620). La belle-fille Henrouille (...) était venue le trouver au presbytère même, peu de temps après l'attentat pour qu'il les tire du sale pétrin où ils venaient de se fourrer (CÉLINE, Voyage, 1932, p.419). Un joli pétrin qu'ils nous préparent! Tout foutre par terre, pour tout recommencer, comme font les gosses qui jouent aux cubes (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.193). Étymol. et Hist.b) fig. 1790 dans le pétrain (L'Ami des soldats, p.3 ds QUEM. DDL t.19). (tlfi:pétrin) /

  • pétrin (dans le -) loc. adv. non conv. ÉVÉN. "fig." - FEW (8, 602b), R, GLLF, Lex.[75], PR[77], 1798, Acad. ; DELF, fin 18e ; L, DG, ø d. Compl.TLF (mêmes réf., ø texte)
    • 1790 - «[...] dans un moment où l'on pousse la barbarie active, inventive, perfide et coercitive, jusqu'à les foutre sans rémission dans le pétrain noir comme le cul du diable.» [Lemaire], L'Ami des soldats, 3 (Impr. de Chalon) - P.E. (bhvf:pétrin) /
  • 1790 (GR) / 1790, dans le pétrain, L'Ami des soldats, (Enckell, BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.