bouffe

bouffe (tableau rapide)
bouffe ■ Nourriture ; ■ repas, repas collectif et convivial ; □ faire un repas, manger ensemble (convivial) ; □ gros repas ; □ bonne nourriture, bon repas ; □ collation
synonyme nourriture
date 1926
fréquence 62

bouffe

& □ se faire une bouffe ; se faire une petite bouffe ; se refaire une petite bouffe ; □ grosse bouffe ; □ bonne bouffe ; □ petite bouffe

n.f.

Définition

■ Nourriture ; ■ repas, repas collectif et convivial ; □ faire un repas, manger ensemble (convivial) ; □ gros repas ; □ bonne nourriture, bon repas ; □ collation

registre moderne : 6

Synonyme : nourriture Famille : bouf- (manger, nourriture)

5354_gaston_bonne_bouffe.jpg: 376x551, 70k (08 septembre 2019 à 20h08)

Citations
1975 la grande bouffe et les petits cadeaux source : 1975. Hexagone
1977 je m'fais une bouffe source : 1977. Je suis une bande de jeunes
1981 On se téléphone, on se fait une bouffe, ça baigne source : 1981. La blanche
1983 Une gonzesse sympa qui bosserait pour me payer ma bouffe source : 1983. Deuxième génération
1991 sous des tonnes de bouffe source : 1991. Marchand de cailloux
1981 Je viendrai demain à l'heure de la bouffe source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
1978 Stocker de la bouffe pour dix ans… source : 1978. Franck Margerin présente : un savant fou, Raoul Aronde, Marcel Kermès
1984 Cette année, je ne fêterai pas Noël à Paris, c'est décidé ! Les grosses bouffes, les cadeaux, la foule, merci bien ! source : 1984. Ricky VII
1998 Des remords ? Ton coup de fourchette ne semble pas trop en souffrir. Au moins, tu as ça pour toi, tu apprécies la bonne bouffe. source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
2004 une fois que l'affaire était terminée, alors là c'était ce qu'on appelait le « dégagement », c'était le dégagement, là, on s'éclatait là, on se faisait une bouffe, un truc comme ça, mais c'était… l'équipe, un travail d'équipe source : 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 10 juin 2004, dans Les récits de vie de policiers
1974 Maman est en train de regarder la télé avec Mme Laurette […]. Le chat ronfle sur les genoux de maman. […] j'embrasse les trois têtes. Elles m'ont mis une petite bouffe de côté au cas où… source : 1974. Le roman d'un turfiste
1974 j'admire Antoine, le dimanche matin, le jour où il a peut-être le plus de clients de la semaine, de se donner la peine de nous préparer la petite bouffe de dix heures. L'entrecôte marchand de vin, il l'arrose d'un brouilly de propriétaire. source : 1974. Le roman d'un turfiste
2011 Je venais de me marier. Ma femme m'avait préparé une bonne bouffe avec plein de trucs dedans. J'avais aussi acheté deux bouteilles de pinard. source : 2011. Dans la peau d'un maton

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Vient de l'anc. sens de bouffer (GR1&2)

  • Avant 1926 ; bouffe 1611 « gonflement des joues », fin XVIIe, Mme de Sévigné « orgueil, morgue » (GR1&2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).