Définition de : gigolo

gigolo (tableau rapide)
gigolo Homme entretenu par femme riche, homme qui reçoit de l'argent des femmes qu'il baise ; prostitué, danseur pour vieille femme ; amant, amant (de coeur) d'une gigolette, amoureux de la gigolette ; jh courant les bals publics ; proxénète, souteneur ; h. entretenant f ; h., homme louche ; (individu peu aimable)
synonyme prostituée, prostitué, amant, ami intime, concubin, amoureux, séducteur, dragueur, coureur, maquereau, proxénète, souteneur
date 1850
fréquence 067

gigolo

n.m.

Définition

Homme entretenu par femme riche, homme qui reçoit de l'argent des femmes qu'il baise ; prostitué, danseur pour vieille femme ; amant, amant (de coeur) d'une gigolette, amoureux de la gigolette ; jh courant les bals publics ; proxénète, souteneur ; h. entretenant f ; h., homme louche ; (individu peu aimable) ANG : a disreputable man

registre moderne : 4

Synonyme : prostituée, prostitué, amant, ami intime, concubin, amoureux, séducteur, dragueur, coureur, maquereau, proxénète, souteneur Famille : gig- (jambe, danse) Usage : prostitution

Citations
1935 Très jalouse, elle se torture à inventer des histoires abracadabrantes où des femmes fatales se disputent l'honneur et l'avantage de subvenir à mes besoins. Tu avoueras que je n'ai pourtant rien d'un gigolo. source : 1935. Viande à brûler / edit
1975 C'est l'histoire triste et sordide d'un gigolo de la Vache-Noire source : 1975. Gueule d'aminche / edit
1977 L'avait pas l'air d'un gigolo source : 1977. Jojo le démago / edit
1929 Appuyés sur le zinc, affectant un air dégagé en attendant leur tour, des gigolos froissaient dans leur poche une carte d'identité graisseuse. source : 1929. Au Poiss' d'or / edit
1946 Deux gigolos en smoking, discrets, de bonnes manières, se tiennent contre le bar, les mains dans les poches d'une jupe courte. Des clientes arrivent seules, s'installent et leur font des signes affectueux source : 1946. Le parisien de Paris / edit
1907 c'est l'autre jour, à l'aurore, qu'on m'a rogné mon gigolo source : 1907. La pierreuse / edit
1932 j'ai tué mon gigolo source : 1932. La coco / edit
1930 droite sur mes ergots j'allumais tous les gigolos, l'oeil effronté source : 1930. Comme un moineau / edit
1949 Elle regagnait son hôtel entre trois et cinq heures, saoule comme une grive et généralement accompagnée d'un courageux gigolo source : 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche / edit
1904 Les bateleurs sur les estrades, les lutteurs à demi-nus renflant leurs biceps, les ballerines aux maillots fripés, les cris des gigolos sur les balançoires ! source : 1904. La jungle de Paris / edit
1927 Dans notre état, monsieur, il ne fait pas bon être seule. Quand on n'a pas de mari, on prend un amant et les gigolos coûtent cher. source : 1927. Maisons de société - Choses vues / edit
1999 Le petit Dan l'emplâtre sur-le-champ et lui dit : –Tout le monde sait dans la rue que tu es seule, même si tu ne l'es pas, c'est pareil, envoie-moi ton gigolo source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) / edit
1978 –Et les travestis ? –Il y a très peu de travelos à Genève. Ils sont plus ou moins maqués. C'est leur Jules, leur ami, ils feraient n'importe quoi pour lui. Il n'y a pas de maquereaux. Il y a des gigolos, c'est tout. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
1978 il avait l'âme d'un gigolo. C'est vrai qu'il aimait beaucoup le pognon. –C'est quoi la mentalité de gigolo ? –Il aime les belles choses. Les loulous, ils s'en fichent source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
1978 Tu es gigolo aussi ? –Non, je ne suis pas gigolo. C'est-à-dire que même si je suis en garçon, je serai toujours une petite fille ou un petit garçon […] mais je serai pas le gigolo, le play-boy, le superman… source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
1978 L'âge minimum des gigolos, c'est quoi ? –Les gigolos, ils sont très jeunes. Ils ont 15 ans. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine / edit
1903 Ce sont les pierreuses, / Fausses amoureuses, / Pour plaire à leurs gigolos / Elles font la râfl' aux monacos source : 1903. Les enracinées / edit

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Néologisme (1930) : masculin de gigolette = fille qui danse dans les guinguettes ; fait de gigue = jambe, fille publique par ext. (AYN)
  • Créé en même temps que gigolette, p.-ê. du rad. de gigue (GR)
  • 1850 : Jeune homme du même milieu que les gigolettes ; 1913 péj. Jeune homme de bonne mine, élégant, mais dont les allures, les moyens d'existence semblent suspects ; 1920 Colette : jeune amant entretenu par femme ;

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177965 des cigarettes anglaises que Chouchou tirait ostensiblement d'un joli étui en fausse écaille barboté dans la poche d'un client novice.
  • 177964 Une nuit, un marin montait chez lui, une brute épaisse, et le tatouait. Ce fut, sur le bras gauche, un phallus qui s'érigeait avec deux petites ailes – une de chaque côté
  • 177963 Ses membres gourds se fussent cassés comme du verre.
  • 177962 Ses réveils étaient pénibles, souvent atroces. Sa chair meurtrie, flétrie, se marbrait de bleus, de suçons pourpres et d'ecchymoses.
  • 177961 Un soir, comme il toussait encore, elle dit : « Faut t'soigner. Ne plus fumer. Ça finira par sentir le sapin, mon Chou. »

5403 à poil 10308 sèche 17837 barboté 4501 vache 5343 en pincer

Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :