Définition de : salement

  • salement
    • Adverbe d'intensité (insistant sur ce qui est déplaisant, grave) : beaucoup, durement, gravement, très, extrêmement, énormément ; mal, de façon déloyale, indigne
    • fréquence : 064
    • id : 11590

Définition

Adverbe d'intensité (insistant sur ce qui est déplaisant, grave) : beaucoup, durement, gravement, très, extrêmement, énormément ; mal, de façon déloyale, indigne

fréquence : 064
registre ancien : 5 registre moderne : 5

synonyme : beaucoup, en quantité, grave, gravement, très

Chronologie

1895 1896 1897 1898 1900 1903 1910 1911 1911 1911 1912 1914 1915 1916 1917 1918 1920 1925 1927 1927 1928 1935 1936 1946 1950 1951 1952 1952 1952 1954 1954 1955 1957 1957 1958 1960 1961 1963 1964 1965 1967 1968 1969 1976 1976 1976 1977 1979 1979 1980 1981 1982 1982 1982 1983 1984 1985 1995 1998 1999 2003 2008 2011 2015

Citations

  • 1965 Ah ben merde ! Ils ont fait passer M. Poincaré pour un menteur, je leur pardonne pas ! Le Grand Lorrain, le sauveur du franc, un menteur, un qui nous aurait salement bourré la caisse avec préméditation ! source : 1965. La débâcle
  • 1895 c'est le cocher qui est le plus fort, il tient son singulier client sur les genoux, il peut le frapper, l'abîmer, quand, s'arrêtant, il dit : –Tu vois je pourrais te faire mal, tu le mériterais, car tu t'es salement conduit. Mais je ne t'en veux pas, t'as bu un coup de trop ! Lève-toi et faisons la paix. source : 1895. En plein faubourg
  • 1925 Elle est salement bille de se faire bigorner pour cette mondaine source : 1925. La bonne vie
  • 1952 Je vois un peu trop tard que la vache a salement serré, je ne peux pas bouger source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1916 Pendant une halte, sacs à terre, fusils dessus, des exclamations joyeuses dans ma section : « Tiens ! Vauthiers ! –Mince alors ! Raynaud ! –Sans blague… Baurain ! –Pas possible ! Vous v'là déjà ! Et nous qu'on vous croyait salement amochés ! […] » source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914)
  • 1954 Tout cela m'a ramené à penser à Françoise et à notre histoire qui tournait salement mal. On n'avait plus rien de commun, tous les deux. source : 1954. Les portes de l'aventure
  • 1936 Salement secoué par piqûre antitypho. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1982 J'ai quatre types bien mouchés, dont deux plutôt salement. Si on ne les évacue pas cette nuit, ils vont y passer. source : 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962
  • 1977 J'ai eu salement les jetons. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1910 Y a pas à avoir le taf qu'ils fassent de la rouspétance. Ils sont trop sal'ment blindés source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Cité dans (GR), non daté (citation, Sartre, l'âge de raison) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.