Définition de : péter

  • péter
    • ■ Exploser, éclater ; être dangereux ; tirer (bruit d'arme, de canon) ; ■ tonner (orage) ; ■ se battre, être dangereux ; faire exploser ; ■ casser, se casser, se briser, se déchirer ; ■ exploser (situation sociale)
    • fréquence : 072
    • id : 7476

péter & se péter ; faire péter ; se faire péter ; péter au visage ; ça pète ; quand ça pète v.tr.

Définition

■ Exploser, éclater ; être dangereux ; tirer (bruit d'arme, de canon) ; ■ tonner (orage) ; ■ se battre, être dangereux ; faire exploser ; ■ casser, se casser, se briser, se déchirer ; ■ exploser (situation sociale)

fréquence : 072
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : casser, enfoncer, détruire, abîmer, déchirer, exploser

Chronologie

1850 1904 1914 1915 1915 1917 1917 1918 1918 1914 1920 1921 1944 1949 1951 1952 1952 1953 1953 1954 1954 1954 1954 1955 1956 1957 1957 1957 1957 1957 1960 1960 1963 1969 1974 1976 1977 1977 1977 1978 1979 1979 1982 1982 1982 1982 1984 1985 1992 1993 1994 1995 1997 1998 1999 1999 2002 2002 2002 2003 2003 2003 2004 2004 2006 2007 2008 2009 2011 2011 2015 2016

Citations

  • 1957 Il me le balance négligemment sur le coin de la gueule, mais sec. Bordel… c'est à en crever… La caresse me fait deviner que ce doit être un morceau de tuyau de caoutchouc bourré de plomb, et j'entends un craquement comme si j'avais un os qu'avait pété. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1999 C't'enculé m'avait foutu un coup de boule en traître qui m'a pété les deux dents de devant. J'avais juré la vie de ma mère que si je le trouvais en dehors de sa cité, je le tuerais, ce fils de pute. source : 1999. Boumkoeur
  • 1957 –Combien de coups de feu ? […] –Difficile à dire. Ça pétait dur source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1977 Alors j'étais dans la mécanique et je devais livrer une voiture à un paysan de Pithiviers. Je pars, clac ! les amortisseurs qui pètent à l'arrivée, la voiture traînait sur les roues, le paysan en voulait plus. source : 1977. Une vie de cheval
  • 1977 il arrive un orage ! Incroyable. À chaque coup que j'ai été aux 24 Heures du Mans, j'y ai été deux fois, deux fois des orages. Et puis ça pète là-bas ! Oh la ! cet orage ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1955 Ensuite, elles revenaient à la charge, agressives, le buste tendu avec arrogance, au risque de faire péter le soutien-gorge source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
  • 1954 Faut qu'ça rentre ou bien qu'ça pète source : 1954. Les joyeux bouchers
  • 1954 quand c'est comac dans l'bled au prince de Galles, le quinge des Angliches il fait péter vingt et un coups d'un seul grondant source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1904 Ah ! Cristo ! quel temps de voleur !… Nous avons passé la matinée dans l'huile bouillante ! Toute la boutique a pété, et maintenant la barque elle est au diable ! source : 1904. Pepete le bien-aimé
  • 1944 On y est arrivé tous en même temps. Il n'y avait pas plus de maquisards que sur ma main. Et pourtant, ça « pétait » de tous les côtés ; on se tirait tous dessus. source : 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses
  • 1963 J'ai beau lui dire qu'en forçant comme ça il peut se faire péter une artère ou un nerf, il ne veut rien entendre. source : 1963. Les perles de Vénus
  • 1974 c'est l'espérance d'un avenir meilleur qui me pète à la figure comme un ballon gonflé trop vite source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 1917 Lorsque tout gicle, tout pète, tout tremble autour de soi, on ne s'arrête pas à calculer le pourcentage des coups heureux source : 1917. Mémoires d'un rat
  • 1921 C'est un truc pour lancer des machins qui pètent, des… des grenades, je crois. source : 1921. La boue
  • 1984 J'étais parti pour gagner, mais je chutais dans la ruée du départ et je me pétais une clavicule ! source : 1984. Ricky VII
  • 2002 Va falloir que j'en trouve un plus gros, ça fait trois fois qu'il pète ! source : 2002. Momo le coursier
  • 1915 J'les ai entendus péter, moi, les 75 ! Hein, poteau, on les a entendus péter ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 1915 comme il v'nait d'tomber, est-ce pas, un obus il s'en est v'nu péter tout contre. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 1949 Si ça pétait trop fort il se mettait à chialer source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
  • 1985 Ça va péter, grogna Phil Verdier. Dax ne savait pas s'il parlait de la situation intérieure ou du typhon source : 1985. Manila Black
  • 1985 entre les deux gangsters qui avaient pété la porte de leur maison source : 1985. Manila Black
  • 1914-1919 un 77 arrive sur un tas amorcé qui explose et fait péter toute la collection : quarante-cinq mille obus de tous calibres éclatent d'un seul coup source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
  • 1977 une mine bondissante (probablement américaine), explose. Tous, ils ont leurs grenades – à peu près une vingtaine au total. Elles pètent par sympathie. Une autre « bondissante » éclate à six ou sept mètres de la première source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1979 Attention, les bleus : ça a l'air calme, le secteur… Pour l'instant ! Mais vous allez voir : dans ce coin, quand ça pète, ça chie un maximum ! source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
  • 2011 À d'autres moments, je me mets à espérer que ça pète, histoire qu'il se passe quelque chose, qu'il y ait enfin de l'action et qu'on voie ce qu'ils ont dans le ventre, les minables du coin. source : 2011. La nuit du vigile

<25 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.