y a bon !

y a bon ! (tableau rapide)
y a bon ! ■ Expression de contentement (marquée à l'origine, évoquant les Sénégalais, tirailleurs arabes ou noirs) ; exclamation de joie, de satisfaction, de contentement, c'est bon, les choses se présentent bien, ça va bien ; possibilité de glaner qqchose (de consommer à crédit) ; intensif ; ≠ expression d'insatisfaction, de mécontentement, il y a un problème
synonyme exclamation de joie
fréquence 50

y a bon !

& y a bon ; y avoir bon ; y a du bon ; y'a du bon ; y avoir du bon ; il y a bon ; il y a du bon ; y a du bon ; ≠ y a pas bon ; il n'y a pas bon ; y a du bon la classe

locution

Définition

■ Expression de contentement (marquée à l'origine, évoquant les Sénégalais, tirailleurs arabes ou noirs) ; exclamation de joie, de satisfaction, de contentement, c'est bon, les choses se présentent bien, ça va bien ; possibilité de glaner qqchose (de consommer à crédit) ; intensif ; ≠ expression d'insatisfaction, de mécontentement, il y a un problème ANG : there is something good (for good luck)

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : exclamation de joie Usage : militaire, guerre

16233.jpg: 425x650, 66k (05 octobre 2011 à 21h26)

Citations
1914 « Jy ! y a du bon, c'te fois, Crevette !… Allume ! Rien qu'ça d'linge chez les bistrots ! » source : 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias
1965 Et dire que tu as failli y laisser ta peau de bon coeur, mon pauvre vieux architecte !… Y a pas bon, monzami !… source : 1965. La débâcle
1895 certains jeunes [ouvriers qui ont l'habitude de ne pas payer leurs dettes chez les bistrots] qui ne manquent pas de se signaler entre eux les débits où y a du bon [* Possibilité de glaner quelque chose]. source : 1895. En plein faubourg
1960 J'ai fait aujourd'hui mes premiers pas, en m'aidant de deux cannes. Il y a bon. source : 1960. Chass'bi
1917 Ça gaze ! On part. Y a bon, comme disent les bicots source : 1917. L'escadrille de la mort
1918 Forny, gagné par cet enthousiasme, que partageaient d'ailleurs tous les marsouins, murmura, comme un vrai poilu : –Y a du bon ! source : 1918. La main des Massiges
1938 Y a du bon, j'allons rigoler. source : 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes)
1916 Quand le capitaine se permettait de me tutoyer sans autorisation préalable, il y avait bon ! source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1916 C'est vrai qu'il y a beaucoup de lettres ? –Deux ou trois cents. D'Arnoult l'a dit ! –Il y a du bon ! Quand les aura-t-on ? source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1917 « Y a bon », comme dit le tirailleur. source : 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg
1917 –Ils ne peuvent pas nous voir… –Y a bon !… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1915 « Y a bon », comme disent nos amis les Turcos source : 1915. Les poilus de la 9e
1915 Je vais de nouveau jeter un coup d'oeil sur les ennemis… Observez-moi bien… Si vous me voyez remuer le bras, accourez vite, c'est qu'il y aura du bon. source : 1915. Les poilus de la 9e
1915 Nous leur prenons leurs fusils, et ils n'essaient même pas de résister. –Y a du bon, s'écrie Jollivet… deux prisonniers, c'est déjà quelque chose… source : 1915. Les poilus de la 9e
1888 Ah ! y a du bon ici, tu sais ! source : 1888. Le train de 8 h. 47
1888 –Y a du bon ! –Ah bah ! –Mon vieux, j'viens de trouver un sou ! source : 1888. Le train de 8 h. 47
2004 Caches, fellouzes, armes : quand on récolte ça, y a bon bananes source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2004 Des volontaires sont dépêchés vers les véhicules avec des gourdes de café. Les pilotes font chauffer les moteurs, les gourdes posées dessus. Le café revient brûlant. Y a bon. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1928 Allons, y a du bon, dit-il, en voyant que Françoise sourit doucement, maintenant, sans que l'inévitable ne soit accompli encore. source : 1928. La racaille
1911 C'est tout à fait bath, vos giries, monsieur l'abbé… Il y a du bon pour la misloque !… mais ça ne me dit toujours pas ce que ma pauvre daronne vous a jaspiné quand vous êtes allé la voir… source : 1911. Le journal à Nénesse

<20 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

non

Employé par les civils (de Marseille à Nice) ; sert d'enseigne à des bars marseillais ; français africain répandu par les Sénégalais (Dazat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).