languefrancaise.net

Rézeau (Pierre). Les mots des Poilus

<< Meyer : Dictionnaire de la Der des Der, 2014 | BibliographieDesDictionnaires | Carles et Glessgen : Les écrits des Poilus, 2020 >>

Titre : Les mots des Poilus
Auteur : Rézeau (Pierre)
Date : 2018
NbEditions : 1
NbMots :
Mots clés : militaire ; Rézeau ; FP

Rézeau : Les mots des Poilus

Rézeau, Richesses de la langue des Poilus à travers leurs correspondances, 2014

Référence (2014)

  • 2014 - Pierre Rézeau. « Richesses de la langue des Poilus à travers leurs correspondances (1914-1919) », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, Bd. 124, H. 3 (2014), pp. 229-265 (source : jstor(valider les liens))

Commentaire (2014)

  1. Présentation générale du sujet et de son intérêt pour l'histoire du lexique français, suivie d'une longue série d'articles choisis, développés, intéressant le « français standard » (attendre comme Charles, jus de chaussettes, être né un dimanche, mystère et bec de gaz éteint, etc.), les « variétés diatopiques » et l'« argot militaire et langage des poilus ». Avec ample bibliographie des sources. (gb)

Rézeau, Les mots des Poilus, 2018

Référence (2018)

  • 2018 - Pierre Rézeau. Les mots des Poilus. Dans leurs correspondances et leurs carnets. Préface Annette Becker. Strasbourg, ELiPHi, 2018. 18×24,5×5,3 cm, 980 pages. ISBN:9782372760270 (Source : RolandDeL)
rezeau-mots-des-poilus-2018-000.jpeg: 392x480, 154k (2022-02-03 20:04)

Commentaire (2018)

  1. À paraître (appel à souscription, présentation et une page du dictionnaire).
  2. Présentation de l'éditeur : « De 3,5 à 4 millions de lettres par jour ont été envoyés aux soldats pendant la Première Guerre mondiale, tandis que de leur côté, les soldats envoient 1,8 million de lettres ou cartes quotidiennes. Les correspondances et les carnets laissés par les Poilus et leurs familles constituent ainsi un gisement inépuisable, particulièrement précieux pour la connaissance du français au début du 20e siècle. Souvent écrits dans des conditions extrêmes, ces textes témoignent de la langue de cette époque dans ses diverses composantes : populaire, argotique, militaire, régionale, familiale. Sans prétendre à l’exhaustivité, cet inventaire attentif et méthodique nous fait découvrir Le parler des Poilus avant qu’ils n’aient “fondu dans une absence épaisse” ».
  3. Analyses de l'ouvrage dans Carles et Glessgen : Les écrits des Poilus, 2020.
  4. Compte-rendu Liana Pop, dans Questions de communication, 1/2020.

Discussion

Si vous pouvez enrichir cette page avec des informations manquantes merci d'utiliser la discussion associée.