carotter

carotter (tableau rapide)
carotter Duper, tromper, arnaquer, obtenir par astuce, mentir, raconter un mensonge pour avoir de l'argent ; voler, commettre acte délictueux, dépouiller ; ne pas faire son travail, obtenir indûment qqchose par imitation (des jours de repos) ; se faire avoir, se faire mystifier
synonyme voler, dérober, prendre indûment, mentir, duper, arnaquer, tromper, escroquer
date 1840
fréquence 41

carotter

& carotter qqun ; carotter qqchose ; se faire carotter ; se laisser carotter

v.tr.

Définition

Duper, tromper, arnaquer, obtenir par astuce, mentir, raconter un mensonge pour avoir de l'argent ; voler, commettre acte délictueux, dépouiller ; ne pas faire son travail, obtenir indûment qqchose par imitation (des jours de repos) ; se faire avoir, se faire mystifier ALL : Geld erschwindeln

registre moderne : 7

Synonyme : voler, dérober, prendre indûment, mentir, duper, arnaquer, tromper, escroquer Famille : carotte (mensonge)

Citations
1999 il voulait rencontrer la femme de notre histoire imaginaire et se marier avec. Il n'a jamais su qu'il s'était fait carotté [sic]. source : 1999. Boumkoeur
xxxx Un sale môme de merde a carotté le ballon d'mon p'tit frère, j'vais l'destroyer, j'te jure source : codi céfran
1896 Cancrelat, qui est de corvée, a des penser amers et il cherche, sans le trouver, le moyen de carotter le service source : 1896. Le sapeur Camember
1904 si c'est de l'argent qu'il me faut, je n'ai qu'à le dire, la mère carottera son «homme» source : 1904. Les robes noires
1929 Pendant ce temps-là, d'ailleurs, ingénument aussi, on me carottait trente sous source : 1929. Je suis un geux
1889 Comment ! toi, un ancien, un vieux de la vieille ! tu trouves moyen de n'apporter que ces misérables morceaux de charbon à tes copains ! Tu t'es donc laissé carotter ta ration par les autres chambrées ? source : 1889. Le soldat Chapuzot
1880 Patouillet (1998). Promotion de colonne, a carotté avec succès pendant huit jours l'embarras gastrique chronique source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1846 Ces jours-là, au dortoir, personne ne carotte les trois minutes de sommeil prohibé. source : 1846. Saggio di Vocabolario furbesco francese, dans Studii sulle lingue furbesche
1882 il est assez difficile de carotter le travail pratique sans encourir une punition grave. Malgré cela, il en est qui sont d'une habileté rare […] pour esquiver un cours source : 1882. Nos farces à Saumur
1870 Il carotte sa ménagère sur le total de la paie source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1897 Mais le médecin major « les connaît toutes, » et malheur à celui qui a voulu carroter ou éviter une punition infligée à un exercice. source : 1897. L’École de Saint-Cyr
1901 On nous carotte horriblement ici sur tout et il y a une foule de choses à acheter, même pour notre armement et notre tenue, quoiqu'on soit censé nous tout fournir. [25/11/1865] source : 1901. Une famille militaire de la Corrèze - Les d'Algay (1793-1870) - Joseph d'Algay, lieutenant d'infanterie de marine (1865-1870)
1921 je m'en colle sur le dos ; je t'en flanque sur le râble ; je carotte sur la quantité ; je réquisitionne une brouette source : 1921. La boue
1917 des rossards carottent le suivant de garde sur une heure de faction source : 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915
1868 Carotter est une façon polie de ne pas dire voler source : 1868. Les curiosités de Paris
1868 Que fait le mauvais commerçant, par exemple, lorsqu'il achète de mauvais produits qu'il vend pour bons, et lorsqu'il en achète de bons qu'il soutient mauvais, afin de les payer meilleur marché ? Il carotte la confiance de tout le monde source : 1868. Les curiosités de Paris
1898 papa m'a donné ça pour mon anniversaire [une montre] et qu'y m'a dit que cette montre sonnait l'heure d'une nouvelle phrase de mon existence duquel j'allais rentrer… Mais ouiche !… p'pa m'a carotté ; elle a jamais rien sonné… source : 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série)
1863 Souvent ses débiteurs ont oublié leurs dettes, souvent aussi ils l'ont carotté par des emprunts fréquents et variés source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1914-1919 J'ai huit jours, mais j'arrive à en carotter un peu dans le voyage source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1914-1919 Perm timbrée du 18. Donc, neuf jours à partir de demain : je carotte un peu. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1977 J'essaie aussi de carotter un peu de morphine ; mais il doit me prendre pour une vraie bille, le toubib : en fait de morphine, il m'injecte une piqûre d'eau distillée. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<21 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De tirer une carotte, employé jadis pour séduire (métaphore obscène) (AYN) /

  • Vers 1840 : Balzac (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).