languefrancaise.net

définition : pouffiasse (depuis 1843)

pouffiasse
■ (prost.) Prostituée, prostituée vieille ou avachie ou avariée, femme sale ; la maîtresse non prostituée d'un souteneur ; fille facile, dépravée, débauchée, traînée des rues, fille avec qui tout le monde va ; ■ (général) équivalent de salope : insulte c/ femme ou jeune femme, femme ou jeune femme ; fille stupide, vulgaire, superficielle, exagérément sexy ; fille en général (péj.)

pouffiasse & pouffiace ; poufiasse ; poufiace (1843) #nom fém.

■ (prost.) Prostituée, prostituée vieille ou avachie ou avariée, femme sale ; la maîtresse non prostituée d'un souteneur ; fille facile, dépravée, débauchée, traînée des rues, fille avec qui tout le monde va ; ■ (général) équivalent de salope : insulte c/ femme ou jeune femme, femme ou jeune femme ; fille stupide, vulgaire, superficielle, exagérément sexy ; fille en général (péj.)

↓ fréquence : 065 | registre ancien : 8 | registre moderne : 7

Citations
  • 1980 Reluque la tronche à la pouffiasse source : 1980. Marche à l'ombre
  • 1983 Les pouffiasses de la conso source : 1983. Doudou s'en fout
  • 1953 Là, de jeunes pouffiasses accouraient mendier des vivres, des mégots, en échange d'une caresse bâclée source : 1953. Allons z'enfants
  • 1905 Qu'est-ce que t'attends donc pour m'emballer ?… Saint-Lago, c'est pour les poufiasses comme moi source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1955 des arnaqueurs déchus […], des bicots crassingues et des pouffiasses en gras-double source : 1955. Les rats de Montsouris
  • 1964 Quand je pense qu'une pouffiasse comme Gladys roule en Sunbeam et que moi, je dois prendre des taxis, il a de quoi en être malade source : 1964. Folle à lier
  • 1950 J'invectivais contre elle avec des mots que je ne connaissais pas dans mon vocabulaire : « Putain ! Pouffiasse ! » source : 1950. Monsieur Paul
  • 1948 Une vieille poufiasse de la rue Saint-Denis voulait me consoler, me demande si j'étais seule, si j'avais pas d'homme source : 1948. Vie d'une prostituée
  • 1982 Va-t-on voir les pouffiasses lorsqu'on vit un aussi bel amour ? source : 1982. Le lapin de lune
  • 1982 Vieille peau ! […] vieille pouffiasse ! Tu n'as pas cessé de me raconter des conneries ! Toute ma vie, tu entends, salope ! toute ma vie ! Et je t'ai crue, vieille ordure ! Je t'ai crue ! source : 1982. Autorut du soleil
  • 1963 Après m'avoir dit plusieurs choses qu'on ne dit qu'aux pouffiasses, ces miteux sont partis. source : 1963. Les perles de Vénus
  • 2006 Ses cheveux sont tissés de mèches multicolores, façon shampouineuse, sur lesquelles sont enfilées n'importe comment des perles en verre de couleurs vives, genre poufiasse. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 1915 Et la femme [espionne] ? demande Robin. –Bouclée dans un petit cabanon grillé. Cette fois elle ne s'envolera pas, va. –Tant mieux ! Faudrait la fusiller, c'te sacrée poufiasse… source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1911 Sale morue !… Voirie !… Outil !… Toucasson !… Carne !… Bataca !… Cul crotté !… Riz-de-veau !… Gueule de raie !… Radeuse à la manque !… Omnibus !… Puce à macchabées !… Bouche d'égout !… Poule à flics !… Carpe à la noix !… Poufiasse ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1979 Les seules [filles] disponibles [pour baiser] […] c'était les vraies grognasses, les pouffiasses de bidonville, les grosses salopes baisées vite fait sous les murs de la caserne. source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
  • 1903 quand tu iras au bain regarde bien. Tu verras une grande poufiasse qui ressemble à la Sainte-Vierge. Elle en fait des « magnes » cette gonzesse-là. C'est vrai qu'elle est jolie, mais moi je m'asseois sur sa « tronche ». source : 1903. Les enracinées
  • 1903 Fallait qu'il ait bu pour qu'il soit présentable. J'en étais honteuse, ma chère, j'avais l'air d'une « poufiasse » qui ne peut pas trouver un « marlou ». source : 1903. Les enracinées
  • 1903 Louis a sans doute foutu des cochonneries dans sa lettre. Quand il écrit c'est pour ça, alors, il me fait passer pour une « poufiasse », et avec ça que les gardiennes ne me gobent déjà pas, ça va bien aller. source : 1903. Les enracinées
  • 1970 Aussi, dus-je avouer que les quelques pouffiasses que j'avais enfilées s'étaient préoccupées davantage du contenu de mon portefeuille que de mon érudition érotique. source : 1970?. Paris passionnément
  • 2013 j'ai beaucoup réfléchi aux motivations des clients ; les principales restent à mon avis le fion et la laiterie des pouffiasses. Ne voyez rien de péjoratif dans ce dernier terme qui, en argot berlinois, définit les filles pratiquant le grand métier. source : 2013. Moi Dodo la Saumure

<20 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1843 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1843 1840 1881 1891 1894 1895 1895 1900 1901 1901 1903 1905 1907 1911 1915 1915 1920 1929 1934 1935 1935 1937 1942 1948 1948 1950 1951 1952 1952 1953 1953 1955 1957 1963 1963 1964 1965 1965 1966 1966 1970 1971 1975 1975 1977 1979 1979 1980 1982 1982 1983 1984 1987 1988 1992 1995 1997 1997 1999 2003 2003 2004 2006 2013 2015 xxxx

Discussion
Compléments