Définition de : luron

luron (tableau rapide)
luron Voleur, délinquant important ; personne intelligente, maline, personne vigoureuse, courageuse ; bon vivant, camarade, qui aime s'amuser, personne joyeuse
synonyme fêtard, débauché, noceur
fréquence 043

luron

& joyeux luron ; franc luron ; franc-luron ; gai luron ; bon luron ; luronne (fém.) ; mon luron

Définition

Voleur, délinquant important ; personne intelligente, maline, personne vigoureuse, courageuse ; bon vivant, camarade, qui aime s'amuser, personne joyeuse

Synonyme : fêtard, débauché, noceur

Citations
1867 des réclamations à ce sujet seraient mal accueillies par les gardiens mêmes, toujours enclins à protéger les lurons, et ne feraient qu'exciter contre lui la colère du prévôt de la salle qui, d'ordinaire, est un ancien forçat, ainsi que la meute de ses complaisants. source : 1867. Les Malfaiteurs
1867 C'était le vieil usurier qui venait donner une affaire de diamants, pour laquelle il lui fallait deux lurons décidés. source : 1867. Les Malfaiteurs
1826 J'étais un autr' luron, / Dans mon tems, je l'répète, / J'faisais comme un bastion / Sauter une fillette, / Sauter l'bouchon / Comme un tendron source : 1826. Les jolis soldats
xxxx des réclamations à ce sujet seraient mal accueillies par les gardiens mêmes, toujours enclins à protéger les lurons, et ne feraient qu'exciter contre lui la colère du prévôt de la salle qui, d'ordinaire, est un ancien forçat source : xxxx. Sur les prisons et le système pénitentiaire en France, dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly
1927 On est de francs lurons et on a pris pour habitude de ne pas engendrer la mélancolie source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1800 Est-il étonnant qu'il sache / Écrire et qu'il en détache ? / Il est commis d'la patache, / C'est un luron ben au fait source : 1800. Vadé à la grenouillère, folie poissarde en un acte et en prose
1950 des vrais joyeux, des blagues à froid, des qui en ont pas l'air, des gais lurons, des pour rire et s'amuser en famille source : 1950. Ainsi soit-il
1846 il continua sa route, la jambe plus ferme, l'esprit plus rassuré. Il sifflotait gaillardement un air de danse à la Monaco, se balançait sur la hanche, enfin, quelqu'un qui ne l'eût point connu l'aurait pris pour un luron déterminé source : 1846. Les chauffeurs du Nord
1899 Comment t'appelles-tu, mon luron ? source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1863 le quolibet ricoche de tous côtés, et les francs-lurons de la bande animent par leur entrain ceux que la bonne humeur n'a pas encore subjugués. source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1854 Ah ! petit scélérat, / Je vois quel est ton attentat ! / Au lieu d'un fripon, / D'un larron, / Je trouve un luron ! source : 1854. Deux profonds scélérats (pochade)

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).