douilles

douilles (tableau rapide)
douilles Cheveux, (plume) ; cheveux (gros et durs) ; □ coupe de cheveux ; □ se faire couper les cheveux, couper les cheveux
synonyme cheveux
date 1821
fréquence 60

douilles

& douille ; □ coupe de douilles ; □ se faire couper les douilles ; faucher les douilles ; rogner les douilles ; faire les douilles ; (drouilles)

n.m., n. f. pl.

Définition

Cheveux, (plume) ; cheveux (gros et durs) ; □ coupe de cheveux ; □ se faire couper les cheveux, couper les cheveux ALL : Haare / ANG : hair / IT : capelli

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : cheveux Famille : douilles (cheveux) Usage : anatomie

136_moins_en_douilles.jpg: 394x600, 287k (25 février 2018 à 20h08)

Citations
1885 Avec sa moustache blonde et bien frisée, ses douilles toujours peignées, ses mirettes bleues source : 1885. L'aventure de Marius Dauriat - Études d'argot, dans La Chair
1966 Partout où j'vais on m'dit qu'on m'écrira. Ça veut dire macache. –Comment ça se fait ? Plus de place ? –Oui et non. C'est à cause de ma « coupe de douilles ». source : 1968. Les barjots
1927 Ça va, je voudrais me faire couper les douilles source : 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1870 Aïe, aïe, j'ai les douilles comme un balai à macadam. C'est-y bête de se piquer le nez comme ça source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1898 profitant de l'obscurité, quelqu'un […] d'un revers de main, vient d'envoyer promener son couvre-chef et lui a tiré les cheveux… oh ! mais là, à poignée !… autant qu'on en pouvait prendre dans ses « douilles » taillées à l'ordonnance. source : 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série)
1821 Le Cardeuil a fait faucher les Douilles De tous les amis. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Prêtes moi tes fauchans pour lui faire les douilles. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1880 Sans m'vanter, j'étais un rupin (monsieur). Ma cafetière allumait les Louis quinze (mon visage charmait les femmes). […] Fallait m'voir quand on n'm'avait pas rogné les douilles (coupé les cheveux) source : 1880. Souvenirs de prison et de bagne
1953 En face, un coiffeur. Le merlan me coupe les douilles et me gratte la couenne. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Cheveux en boucles, tuyautés (AYN) / Probablt de douillets, même sens (1747), de l'anc. franç. douil « sensible » → Douillet (adj.) (GR) / ironie, ancien mot populaire (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).