Définition de : carne

carne & être carne ; la carne ; vieille carne ; carne de bique ; carne de n.f.

Définition

Mégère, femme méchante, mauvaise ; prostituée ; vieille femme ; épouse pénible ; personne dure, sévère, injuste, impitoyable ; traître, mouchard ; insulte, profond terme de mépris ; méchant, mauvais, dur ; > ouvrier qui ne veut rien faire

fréquence : 042
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : prostituée, prostitué, insulte, femme méchante, laide, terme de mépris, méchant, méchamment, sévère, injuste, strict, raide

Chronologie

1870 1890 1894 1895 1899 1900 1901 1901 1903 1904 1905 1905 1910 1911 1915 1915 1915 1918 1920 1925 1925 1927 1928 1931 1932 1932 1933 1935 1937 1949 1950 1950 1951 1952 1953 1954 1958 1979 1981 2007 2011 2012

Citations

  • 1925 Probable qu'il doit flotter ! […] ou bien qu'il soye au fond de l'eau comme une saloperie que c'était. Ah ! la carne ! source : 1925. L'Equipe
  • 1925 Les femmes sont si carnes ! source : 1925. La bonne vie
  • 1937 Pourquoi ?… Pourquoi ?… qu'elle ressautait… Elle voulait pas, la carne, comprendre source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1932 l'autre jour, à grand' peine, cette vieille carne que j'ai pu réquisitionner source : 1932. Zola
  • 1915 (vers) Grande, élancé', carne, d'attaque, / Le poing dur et bien attaché ; / Ferme et râblé', sous la casaque, / Ell' faisait la chasse au michet source : 1915 (vers). La Terreur des Fortifs, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue
  • 1870 sa femme, pour lui, ce n'est rien. Si c'est une rosse, une carne, c'est pas ça qui l'occupe source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
  • 1953 Il critique l'armée, la carne ! De mon temps.. source : 1953. Allons z'enfants
  • 1928 Je l'avais dans le nez, mais depuis le marron qu'i' m'a servi la fois que vous êtes allés au poste, ça me bout quand je le vois de pas lui arracher les tripes… En v'là une carne, un chameau, une crapule… source : 1928. La racaille
  • 1928 S'i't'a donné un coup de main, t'as pas été carne vis-à-vis de lui… Tu y as donné un coup de main, aussi, à ta manière… I'n'a rien à réclamer… source : 1928. La racaille
  • 1911 Elle ne m'a, peut-être, pas mis beaucoup de boiserie sur mon plafond, mais c'était de la bonne qualité… Ah ! la gadoue !… la cagne !… Sale morue !… Voirie !… Outil !… Toucasson !… Carne !… Bataca !… Cul crotté !… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 je déboucle la lourde, piano-piano, en pénard, je me faufile dans la cuisine d'où on pouvait zyeuter le plumard… Les carnes !… On peut dire, qu'ils s'occupaient, oui ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 2011 Bien sûr, les temps ont changé, et les « vieilles carnes de la Pénitentiaire », adeptes de la méthode forte, des coups de poing et des « claques pédagogique », disparaissent peu à peu. source : 2011. Dans la peau d'un maton

<12 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.