Définition de : bricheton

  • bricheton
    • Pain, pain de bonne qualité, miche de pain, pain blanc
    • fréquence : 052
    • id : 5968

bricheton & brichton ; brigeton ; (brigton) ; boule de brichton n.m.

Définition

Pain, pain de bonne qualité, miche de pain, pain blanc

ALL : Brot / ANG : a loaf of bread ; bread
fréquence : 052
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : pain morphologie : -eton, ch/g famille : brich- (pain)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1867.

1872 1876 1886 1887 1888 1888 1889 1890 1894 1896 1897 1897 1899 1899 1900 1901 1901 1901 1903 1908 1909 1911 1915 1915 1915 1915 1915 1916 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1919 1920 1921 1921 1926 1947 1947 1947 1950 1951 1952 1954 1954 1960 1967 1981 1981 xxxx

Citations

  • 1887 J'ai pus de bricheton… passe-moi la miche, Alexis source : 1887. En famille - Études d'argot, dans La Chair
  • 1960 Blair le doublard du D.D. n'a pu fournir à notre détachement sa ration de brignolet. Le Chef de détachement m'a chargé de quémander du bricheton en cours de route aux unités rencontrées. Je ramasse ainsi 6 boules d'un côté, 12 d'un autre source : 1960. Chass'bi
  • 1909 Les « gros » sablent le champagne, en ingluviant des marennes. Les « petits » se contentent du trivial « bricheton », agrémenté du bout de « fromgi » et arrosé du légendaire « kilo » de vin blanc source : 1909. Les bandes noires - Étude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales)
  • 1890 Chacun, en silence, tortore son bricheton jusqu'à la dernière miette source : 1890. Biribi
  • 1921 Ma boule ? Ma boule de brichton ?… Non mais, sans blague ? Tu parles que j'allais m' la laisser faucher, ma boule de brichton ! source : 1921. La boue
  • 1915 Ah ! j'oubliais de vous dire qu'on a aussi le bricheton et le pive à volonté. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1911 Ainsi moi qui te parle, je n'ai jamais donné dans leurs boniments, c'est entendu, j'aurais mieux aimé caner la pégrenne que de bouffer du bricheton blafard source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 on n'aura jamais d'enfants à nourrir et on sera pas obligées de chaparder pour leur donner de la « barbacque » et du « bricheton ». source : 1903. Les enracinées

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Mot de caserne tiré des patois : c'est le dominutif du normand : brichet = pain d'une livre ou deux, fait pour les bergers (SAIN-TRANCH)
  • De brichet « pain de deux livres », de l'anc. franç. briche « morceau de pain », même orig. que brique, avec infl. de briffer, briffeton (GR)
  • Sans doute une corruption des mots brique, briquette (MERL1886-1888)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1867 : brigeton ; 1878 : bricheton (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.